La signature de Lionel Messi à l’Inter Miami l’été dernier était un « cadeau à l’Amérique et à la Major League Soccer » (MLS), a confié David Beckham, président et co-propriétaire du club floridien, dans un entretien à l’AFP mercredi à Bombay, où il a assisté à un match de la Coupe du monde de cricket.

Question: l’Angleterre a-t-elle ses chances à l’Euro-2024 qui aura lieu en Allemagne en juin et juillet prochains?

Réponse: « J’ai vraiment foi en cette équipe d’Angleterre. Je crois en Gareth Southgate (le sélectionneur, NDLR), en ce qu’il fait depuis plusieurs années. Nous avons malheureusement perdu en finale de l’Euro contre l’Italie (en juillet 2021) mais nous sommes passés tout près de la victoire. Quand notre équipe nationale réussit, le pays tout entier s’unit de manière incroyable. Je ne veux pas m’avancer, mais je pense qu’à l’Euro-2024, nous avons vraiment nos chances, avec de jeunes joueurs comme Cole Palmer, Jude Bellingham et les autres. Et bien sûr il y a notre capitaine Harry Kane, qui continue d’être un exemple pour l’équipe et de marquer des buts. »

Q: qu’a représenté pour vous l’arrivée de Lionel Messi à l’Inter Miami?

R: « Quand quelqu’un me dit que Lionel Messi joue à l’Inter Miami, je n’arrive toujours pas à le croire. En tant que propriétaire, je suis très fier d’avoir le meilleur joueur du monde dans l’équipe. Nous savions que faire venir Léo aux Etats-Unis, pas simplement à Miami, c’était un cadeau à l’Amérique et à la MLS. Parce que quelqu’un comme lui change la donne, il est une inspiration pour toute une génération de joueurs. C’est pourquoi nous voulions Léo dans l’équipe. Bien sûr, nous voulons aussi gagner des titres, être la meilleure équipe du championnat. Mais l’une des raisons de le faire signer était d’être une inspiration pour la prochaine génération de joueurs aux Etats-Unis. Donner envie de devenir joueur de soccer. Messi a ce pouvoir. »

Q: vous êtes ambassadeur mondial de l’Unicef depuis 2015, quel rôle peut jouer le football auprès des enfants défavorisés?

R: « J’ai toujours dit que le sport a un énorme rôle à jouer auprès des enfants. Le foot, le cricket, le basket et d’autres sports ont une grande responsabilité à les aider dans leur émancipation. Dans ma propre carrière, le foot m’a permis de développer des capacités à diriger, à travailler en équipe, à me discipliner, à rester concentré. Il m’a apporté de la confiance. En me rendant dans des villages du monde entier avec l’Unicef, j’ai vu les visages des enfants s’illuminer au contact du foot. Ils oublient leurs problèmes quand ils jouent ».



Voir la source