Pour la première fois depuis 2017, les experts se sont entendus unanimement pour désigner les recrues de l’année du baseball majeur, lundi soir. 

Du côté de la Ligue américaine, Gunnar Henderson est devenu le premier joueur des Orioles depuis le lanceur Gregg Olson, en 1989, à recevoir ce titre. Le spécialiste du troisième coussin et de l’arrêt-court a également mis un terme à la séquence de victoires de voltigeurs, quatre de suite ayant été élus ces dernières années.

• À lire aussi: Les Jays ont-ils engagé le successeur de John Schneider?

• À lire aussi: Shohei Ohtani: les Giants s’apprêteraient à «déployer l’artillerie lourde»

Ayant disputé 34 parties en 2022, le joueur de 22 ans a pu participer à une première saison complète. Il l’a terminée d’une excellente façon en gagnant un Bâton d’argent pour ses efforts à la plaque. Il a produit 82 points et a maintenu une moyenne au bâton de ,255. Il a ajouté 28 longues balles à sa récolte et a inscrit 100 points, deux sommets chez les Orioles.

Avec Henderson, Anthony Santander et Adley Rutschman, notamment, Baltimore (101-61) a causé une surprise en concluant la saison régulière au sommet de la compétitive section Est grâce à son meilleur dossier depuis 1979. Les champions de la Série mondiale, les Rangers du Texas, les ont toutefois éliminés en demi-finale de l’Américaine.

Le natif de l’Alabama est le premier joueur recrue qui fait l’unanimité au sein de l’association depuis Kyle Lewis, des Mariners de Seattle, en 2020. Les autres finalistes étaient le lanceur des Guardians de Cleveland Tanner Bibee et le joueur de premier but des Red Sox de Boston Triston Casas.

Une première pour les «D-Backs»

Corbin Carroll n’a peut-être pas mis la main sur le titre à sa première présence en Série mondiale, mais le joueur des Diamondbacks de l’Arizona peut au moins se consoler d’avoir été élu meilleure recrue de la Nationale.

C’est la première fois en 26 ans d’existence qu’un joueur des «D-Backs» reçoit cette distinction. Le voltigeur de 23 ans s’est démarqué au bâton, mais aussi dans le vestiaire par sa grande maturité, selon ses coéquipiers.

Carroll a mené la Nationale avec 10 triples et a participé au Match des étoiles. Il a maintenu une excellente moyenne au bâton de ,285, tout en ayant produit 76 points. Aucun joueur des Diamondbacks n’a fait mieux que ses 161 coups sûrs et ses 116 points inscrits.

Ce vote à l’unanimité est une première depuis celui qu’avait reçu Cody Bellinger (Dodgers de Los Angeles) en 2017. Cette année-là, Aaron Judge (Yankees de New York) avait également obtenu la faveur de tous les experts.

Le voltigeur des Dodgers James Outman et le lanceur des Mets de New York Kodai Senga étaient en compétition avec Carroll.



VOIR LA SOURCE