Pour plusieurs, la rencontre de lundi entre les Chiefs de Kansas City et les Eagles de Philadelphie était une reprise du plus récent match du Super Bowl, mais pour d’autres, il s’agissait du plus récent duel entre les frères Kelce. 

Les Eagles (9-1) ont poursuivi leur saison de rêve en prenant leur revanche sur les Chiefs (7-3) en l’emportant 21 à 17, profitant d’une performance peu inspirée du quart-arrière Patrick Mahomes.

• À lire aussi: NFL : Il revient d’une suspension… pour en mériter une autre

• À lire aussi: Jets-Bills: une grosse altercation éclate à côté du vestiaire

Ce match au Arrowhead Stadium devait également être le théâtre de la rencontre entre les parents de l’ailier rapproché Travis Kelce et de sa célèbre copine, Taylor Swift. Or, la chanteuse reprenait lundi un concert au Brésil qui a été annulé deux jours plus tôt. La mort d’une spectatrice en raison de la chaleur étouffante à l’Estadio Olimpico Nilton Santos, vendredi, a poussé l’artiste à patienter pour la sécurité de tous.

Kelce n’a pas mal paru pour autant, captant une passe de touché au deuxième quart pour donner les devants 14 à 7 aux Chiefs. Or, les favoris locaux ont été complètement neutralisés par la défensive des Eagles, qui est même parvenue à arracher le ballon des mains du numéro 87.

Pendant ce temps, Jalen Hurts a pu se faire remarquer, bien protégé par son unité menée par le centre Jason Kelce. Le mobile quart a franchi deux fois la zone payante pour des majeurs en seconde moitié de partie.

Pour les frères Kelce, qui sont très proches, l’animosité était une fois de plus inexistante après la rencontre. Travis est d’ailleurs allé féliciter Jason, disant à la blague avoir voulu lui faire un cadeau d’anniversaire en retard.

Mahomes n’a pu faire mieux que deux passes de touché et une interception, pour des gains de 177 verges. Il n’a pas été en mesure de répéter ses exploits du Super Bowl, en février, quand ses trois remises pour des majeurs avaient permis aux Chiefs de l’emporter 38 à 35 aux dépens des Eagles.





Voir la source