Un accord sur une libération d’otages et d’une « trêve » dans la guerre semble proche, selon le Qatar.



VOir la source