Le marché des joueurs autonomes est officiellement ouvert dans le baseball majeur et sans surprise, tous les yeux sont tournés vers Shohei Ohtani. 

Depuis de nombreux mois, le Japonais qui excelle autant au bâton qu’au monticule suscite l’attention. Même s’il doit subir une opération au coude droit qui l’empêchera de lancer en 2024, Ohtani est de loin le joueur autonome le plus en vue de la présente saison morte et peut-être même de toute l’histoire des grandes ligues.

• À lire aussi: MLB : Alex Anthopoulos passe tout près d’un prix prestigieux

• À lire aussi: Baseball majeur : Un lanceur des Blue Jays nommé pour le Cy-Young

• À lire aussi: Les Cubs s’offrent un gérant à plus de 40 millions $

L’athlète de 29 ans a frappé 44 circuits en 2023, ce qui représente un sommet dans le baseball majeur. Il a également maintenu une moyenne au bâton de ,304.

Plusieurs s’attendent à ce qu’il signe un contrat encore plus lucratif que celui obtenu par Aaron Judge avec les Yankees de New York l’an dernier, soit une entente de neuf ans d’une valeur totale de 360 millions $. L’effet marketing que son arrivée dans une équipe pourrait générer est aussi considérable et aura assurément un prix.

Il n’y a cependant pas seulement Ohtani qui sera très convoité dans les prochaines semaines. Voici d’autres joueurs autonomes bien en vue :


Crédit photo : Getty Images via AFP

-Yoshinobu Yamamoto, lanceur

L’artilleur japonais de 25 ans a brûlé la meilleure ligue de son pays dans les dernières années. Découvert par les amateurs nord-américains pendant la dernière Classique mondiale, Yamamoto a récemment été libéré par les Buffaloes d’Orix pour faire le saut dans le baseball majeur.

Cette saison, le droitier a maintenu une fiche de 16-6 et une moyenne de points mérités de 1,21. Il a aussi passé 169 adversaires dans la mitaine en 164 manches de boulot.

Selon plusieurs experts, Yamamoto serait le lanceur numéro 1 ou 2 dans la majorité des équipes des ligues majeures. Parions qu’elles seront nombreuses à lui faire une offre.


Crédit photo : Getty Images via AFP

-Cody Bellinger, voltigeur/premier but

Après des saisons moins productives en 2021 et 2022, Bellinger s’est joint aux Cubs de Chicago en paraphant un contrat d’un an et de 17,5 millions $ cette année. Le joueur de 28 ans a profité de la situation pour rehausser sa valeur et devrait obtenir une longue et lucrative entente prochainement.

Bellinger a frappé 153 coups sûrs, dont 26 circuits, en 499 apparitions à la plaque cette saison. Il a affiché une moyenne au bâton de ,307, soit un sommet depuis son arrivée dans les majeures en 2017.


Crédit photo : Getty Images via AFP

-Blake Snell, lanceur

Le gaucher de 31 ans a connu un horrible début de saison, mais s’est ressaisi en deuxième moitié d’année. À la mi-mai, il revendiquait un dossier de 1-6 et une moyenne de points mérités de 5,40. À partir de ce moment-là, il a affiché une fiche de 13-3 et une moyenne de 1,20. Ce deuxième souffle lui a permis d’être en lice pour le trophée Cy-Young dans la Nationale.

S’il remporte le prix, Snell deviendra le septième artilleur de l’histoire à remporter le Cy-Young dans les deux ligues. Le vétéran a mis la main sur cet honneur dans l’Américaine en 2018. Ce genre d’éléments sur un C.V. se paye venu le temps de profiter de son autonomie.


Crédit photo : Getty Images via AFP

-Matt Chapman, troisième but

Les Blue Jays de Toronto aimeraient bien garder les services du joueur de troisième but, eux qui lui ont soumis une offre qualificative lundi. L’organisation de la Ville Reine devra cependant aligner les dollars pour convaincre l’athlète de 30 ans de rester.

Le marché pour les joueurs de troisième but est assez mince cette année, ce qui profitera à celui qui excelle en défense. Le détenteur de quatre Gants dorés, dont un en 2023, a par ailleurs terminé au quatrième rang de l’Américaine pour les doubles (39) et a frappé 17 circuits cette année.


Crédit photo : Getty Images via AFP

-Josh Hader, lanceur

À bientôt 30 ans, le spécialiste des fins de match représente l’option la plus intéressante pour les équipes ayant besoin d’un lanceur qui finit le boulot. Celui qui a porté les couleurs des Padres de San Diego cette saison a maintenu une moyenne de points mérités de 1,28 et a réussi 33 sauvetages en 61 apparitions sur la butte en 2023.



VOIR LA SOURCE