Le FBI enquête sur l’explosion d’un véhicule survenue sur le pont frontalier Rainbow entre les États-Unis et le Canada.

Des photos et des vidéos prises par les organes de presse et publiées sur les réseaux sociaux montraient une cabine de sécurité ravagée par les flammes.

Selon la Police provinciale de l’Ontario (PPO), les quatre ponts transfrontaliers entre la région de Niagara et l’ouest de l’État de New York sont fermés aux automobilistes.

Des débris sur le sol au contrôle frontalier américain du pont Rainbow à Niagara Falls.

Des débris sur le sol au contrôle frontalier américain du pont Rainbow à Niagara Falls.

Photo : Associated Press / Derek Gee

La PPO affirme qu’elle est en train de fermer l’autoroute 405, dans la région de Niagara, tout comme le pont  Lewiston–Queenston, au nord de Niagara Falls.

Des problèmes majeurs se produisent actuellement aux frontières américaines du Niagara , explique l’agent Kerry Schmidt, porte-parole de la PPO.

Un incident sur le côté américain, selon la police régionale

Selon la police régionale de Niagara, l’incident a eu lieu sur le côté américain du pont Rainbow. Elle ajoute qu’il n’y a aucune menace du côté canadien de la frontière.

Le FBI coordonne son action avec ses partenaires locaux, étatiques et fédéraux dans le cadre de cette enquête. La situation étant très fluide, c’est tout ce que nous pouvons dire pour l’instant , fait savoir l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC).

L’explosion a causé des dommages à l’édifice frontalier américain du pont Rainbow.

L’explosion a causé des dommages à l’édifice frontalier américain du pont Rainbow.

Photo : Associated Press / Derek Gee

Le cabinet du premier ministre Justin Trudeau affirme être en contact avec les autorités américaines. Le ministre de la Sécurité publique, la GRC et l’ASFC sont pleinement engagés et apportent le soutien nécessaire , explique l’attachée de presse Jenna Ghassabeh.

Sur le réseau X, le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, indique qu’il est au courant de l’incident.

La gouverneure demande à la police de l’État d’enquêter

La gouverneure de l’État de New York, Kathy Hochul, affirme dans un communiqué qu’elle a demandé à la police de l’État de collaborer avec le groupe de travail sur le terrorisme du FBI afin de surveiller tous les points d’entrée de l’État. 

La gouverneure dit être en chemin vers Buffalo pour rencontrer les premiers répondants. 

Le premier ministre Justin Trudeau a été informé de la situation par sa conseillère à la sécurité nationale et au renseignement, a indiqué son cabinet dans une déclaration.

Plus de détails à venir.

Avec les informations de La Presse canadienne



Voir la source