ANAHEIM | Jayden Struble n’a pas chuté pour le traditionnel tour de glace seul lors de la période d’échauffement. Il est toutefois sauté sur la patinoire du Honda Center sans son casque.

• À lire aussi: Une victoire dans l’imperfection et un gros merci à Montembeault

• À lire aussi: Tristan Luneau veut s’accrocher le plus longtemps possible à son rêve de jouer dans la LNH à 19 ans seulement

« Cole (Caufield) avait caché mon casque, a dit Struble en éclatant de rire. Je n’avais pas planifié de faire ça. »

Rappelé lundi du Rocket de Laval, Struble a participé à son premier match dans la LNH deux jours plus tard. Papa, maman et frérot avaient fait le voyage jusqu’en Californie pour vivre ce grand moment. 

« Après ma première présence, j’avais le sentiment qu’il s’agissait d’un match comme les autres, a souligné l’Américain. Mais quand tu regardes les joueurs de l’autre équipe, tu vois des gars que tu regardes à la télévision depuis longtemps. Ça peut être un peu intimidant, mais ça restait un match de hockey. »

En matinée, Struble avait confié qu’il s’attendait à voir sa mère très émotive pour cette rencontre contre les Ducks. 

« Je n’ai pas encore eu le temps de lui parler, mais je peux imaginer qu’elle devait être bien heureuse, a-t-il souligné. J’ai hâte de voir mes parents. »

Un bon départ

Struble a bien géré ses émotions pour un premier match. Utilisé à la gauche de Gustav Lindström, le choix de deuxième tour du CH a joué un jeu simple et il a utilisé sa rapidité pour foncer à quelques reprises en territoire adverse. 

« J’ai aimé son match, a dit Martin St-Louis. C’est un bon patineur et il est capable de jouer physique. Il n’avait pas l’air inconfortable. »

« Pour un gars qui jouait pour une première fois dans la LNH, il était très bon, a renchéri le défenseur Mike Matheson. J’ai trouvé qu’il a très bien joué. »

Struble a terminé la rencontre avec un temps de jeu de 11 min 20 s.  



Voir la source