Lionel Messi est devenu lundi le premier joueur actif de la Major League Soccer (MLS) à mettre la main sur Ballon d’Or. Pour la vedette de l’Argentine, c’est devenu une habitude, mais le championnat nord-américain n’a pas beaucoup goûté à la plus grande récompense individuelle de ce sport durant son histoire.

C’est la huitième fois que Messi remporte ce trophée, ce qui est un record. Le représentant de l’Inter Miami CF a été récompensé pour sa saison 2022-2023 exceptionnelle qui l’a vu soulever une première Coupe du monde. En club, il a ajouté plusieurs pièces à sa collection aux États-Unis et en France, avec le Paris Saint-Germain. 

Trois joueurs avant Messi ont obtenu un Ballon d’Or avant de tenter l’aventure en MLS : 


Crédit photo : AFP

Kaka 

En 2007, David Beckham a été nommé pour cet honneur, devenant le premier joueur du circuit Garber à avoir une chance de l’emporter. Or, c’est plutôt le milieu de terrain de l’AC Milan Kaka qui est sorti grand vainqueur. Avant que le prix ne soit décerné pendant une décennie à Messi ou Cristiano Ronaldo, le Brésilien a tiré son épingle du jeu, surtout grâce à ses performances en Ligue des champions.  

Plus tard dans sa carrière, Kaka a été la tête d’affiche de l’Orlando City SC à son entrée en MLS, en 2015. Il est demeuré trois ans en Floride avant de prendre une retraite bien méritée. 


Crédit photo : AFP

Lothar Matthäus 

Pour conclure son parcours de plus de deux décennies chez les professionnels, Lothar Matthäus s’est offert un périple à New York. Considéré comme l’un des meilleurs milieux de terrain allemands de tous les temps, l’athlète de 39 ans a été l’une des premières grandes vedettes à rejoindre la MLS, quand il a accepté l’offre des MetroStars en 2000. Il n’a disputé que 23 matchs pendant une saison relativement décevante. 

À l’instar de Messi, Matthäus a été récompensé par le Ballon d’Or après avoir mené son pays à une victoire du Mondial, en 1990. Le grand joueur du Bayern Munich évoluait alors en Italie, à l’Inter Milan. 


Crédit photo : ts/Photo by Oleg Popov REUTERS

Hristo Stoichkov 

Fer de lance de l’attaque du FC Barcelone durant la première moitié des années 1990, Hristo Stoichkov a reçu le Ballon d’Or en 1994 après une bonne saison de 24 buts en 48 matchs. Sa carrière s’est toutefois essoufflée à partir de ce moment, mais le Bulgare a choisi d’aider plusieurs ligues en développement. C’est ainsi qu’après des passages en Arabie saoudite et au Japon, il s’est retrouvé en MLS au tournant du millénaire. 

Stoichkov a passé trois campagnes avec le Fire de Chicago et une au D.C. United. Il a aidé le club de l’Illinois à gagner la Coupe des États-Unis peu de temps après son arrivée – comme Messi à Miami – et a marqué 22 buts en 72 parties en MLS. 



Voir la source