Les Devils du New Jersey ont effectué tout un travail d’autodestruction face aux Red Wings de Detroit, mercredi soir, et l’entraîneur-chef Lindy Ruff n’a pas mâché ses mots pour décrire la performance de ses hommes. 

Ce fut une dure soirée au boulot pour les visiteurs au Little Caesars Arena. Les Diables n’ont testé Alex Lyon que 16 fois et une série de bévues a mené à trois buts consécutifs des Wings en fin de première période.

• À lire aussi: LNH : Alexis Lafrenière est loin d’être comblé par son jeu

• À lire aussi: Maintenant, que se passera-t-il chez les Oilers?

• À lire aussi: Une victoire du Canadien dans l’imperfection à Anaheim et un gros merci à Montembeault

Durant cette horrible séquence où les revirements se sont multipliés, Lucas Raymond, Dylan Larkin et Robby Fabbri ont touché la cible coup sur coup en l’espace de 1 min 12 s.

«J’ai vu un sabotage, un vrai manque de respect pour notre jeu avec la rondelle, a lancé Ruff aux journalistes après la rencontre. Nous avons perdu trop de rondelles. Chaque fois que nous commettions un revirement, le disque était dans le fond de notre filet. C’était irrespectueux envers nos habitudes et notre gestion de la rondelle.»

Tyler Toffoli s’est particulièrement senti visé par les commentaires de son instructeur.

«J’ai été coupable de revirements à deux reprises et ils ont fini par marquer chaque fois. Je suis très déçu de ma performance dans le match de ce soir. Ce n’était vraiment pas assez bon», a avoué l’ancien attaquant du Canadien de Montréal.

Un manque d’effort

À sa deuxième rencontre depuis son retour de blessure, Jack Hughes a été presque invisible malgré un temps de jeu de 22:06. Aucun joueur n’a été plus utilisé par les deux équipes que lui, mais le leader offensif n’a pu mettre son empreinte sur cette rencontre.

Ruff n’était d’ailleurs pas très satisfait du travail de son attaque, sauf qu’il a insisté pour prendre une partie du blâme pour ce cuisant revers de 4 à 0.

«Ils le voulaient beaucoup plus que nous, a-t-il dit à propos des Red Wings. Ils ont mieux patiné que nous et ils nous ont surpassés. À la fin de la soirée, nous avons eu exactement ce que nous méritions.»

«C’est ma responsabilité de les mettre dans de bonnes dispositions, c’est ma responsabilité de m’assurer qu’ils soient prêts. Je me fiche de la situation, nous devons jouer bien mieux que ce soir», a ajouté Ruff, qui n’était pas d’humeur à plaisanter.

Ayant subi la défaite cinq fois à leurs six dernières sorties, les Devils tenteront de retrouver le droit chemin face aux Blue Jackets de Columbus, vendredi après-midi.

«Nous devons laisser celle-là derrière nous et redresser la barque rapidement, a indiqué Toffoli. Ce n’est pas une excuse qu’il nous manque des gars. Nous devons jouer avec les gars qui sont dans la formation et jouer dur chaque soir. Nous avons montré que nous pouvions le faire, mais nous devons le faire à nouveau.»





Voir la source