Les recherches reprennent à Wrangell, en Alaska, où trois personnes sont mortes et trois autres manquent toujours à l’appel après un important glissement de terrain lundi.

Les équipes sur le terrain sont retournées sur les lieux du glissement jeudi pour tenter de retrouver un adulte et deux jeunes, selon les autorités.

Des équipes cynophiles vont fouiller les berges à partir d’embarcations. Elles vont ensuite rejoindre les équipes sur le terrain pour chercher des zones d’intérêt dans le secteur du glissement, a dit le porte-parole du département de la Sécurité publique de l’Alaska, Austin McDaniel.

Mercredi, les chercheurs ont utilisé des drones détecteurs de chaleur et un chien détecteur de cadavres, sans succès.

Montagne avec portion dépourvue d'arbres et amoncellement de débris près d'un cours d'eau, le 22 novembre 2023, en Alaska.

Le glissement de terrain a poussé des débris jusqu’à la mer.

Photo : Département de la Sécurité publique de l’Alaska

Le glissement de terrain, dans la communauté insulaire de Wrangell, à environ 250 km au sud de Juneau, a emporté une large partie de la montagne jusqu’à l’océan en contrebas, enterrant une autoroute sur son passage.

Les équipes de sauvetage ont retrouvé le corps d’une fillette lors des recherches initiales lundi soir, et les corps de deux adultes mardi tard dans la journée.

Environ 54 maisons sont coupées du reste de la communauté à la suite du glissement de terrain. De 35 à 45 personnes ont choisi de rester dans la zone, selon le gestionnaire par intérim de l’arrondissement, Mason Villarma.

Des provisions, incluant de l’eau, de la nourriture, de l’essence et des médicaments sous prescription, sont acheminées à ces résidents par bateau. Selon M. Villarma, le seul accès possible à ces résidences est en passant par l’océan.

Les traditionnelles célébrations de l’Action de grâces dans l’État américain pourraient être remplacées par une vigile, selon Mason Villarma. De cette façon, la municipalité peut se rassembler et reconnaître la tragédie et les morts… mais aussi le triomphe d’une petite communauté qui s’est soudée et qui a été capable de réussites remarquables, devant l’adversité, dit-il.

Le département des Transports de l’Alaska a indiqué mercredi sur les réseaux sociaux que le processus de nettoyage de l’autoroute ne pourra commencer que lorsque les efforts de recherche et de sauvetage seront terminés. Rien n’indique, pour le moment, quand la portion de l’autoroute emportée par le glissement pourra rouvrir.

Petit bateau sur l'eau près de débris avec des montagnes à l'horizon, le 22 novembre 2023, en Alaska.

Des patrouilles en bateau fouillent les eaux à proximité du glissement de terrain, qui a fait trois victimes. Trois autres personnes manquent à l’appel.

Photo : Département de la Sécurité publique de l’Alaska

Une femme blessée

Une femme qui était au deuxième étage d’une maison a pu être secourue mardi. Son état de santé est stable et elle reçoit des soins médicaux. L’une des trois maisons emportées par le glissement de terrain était inoccupée.

Un géologue du ministère des Transports a procédé à une évaluation préliminaire du terrain, en raison de l’instabilité de la zone. Des sections ont été dégagées afin de permettre les recherches. Mais les autorités préviennent que d’autres glissements pourraient survenir.

Le glissement de terrain, d’une largeur d’environ 137 mètres, est survenu durant une tempête de pluie et de vent. La communauté de Wrangell a reçu environ 5 cm de pluie lundi, avec des vents de plus de 95 km/h en altitude, dit Aaron Jacobs, un météorologiste et hydrologiste du Service météorologique national à Juneau.

Deux personnes vêtues d'uniformes dans une rue, un chien à leurs pieds, le 22 novembre 2023, en Alaska.

L’équipe de recherche et sauvetage est activement à la recherche d’un adulte et deux jeunes manquant à l’appel depuis le glissement de terrain, lundi.

Photo : Willis Walunga/Division de Homeland Security and Emergency Management

Un système météorologique puissant se déplaçant à travers le sud-est de l’Alaska a apporté d’importantes chutes de neige dans certains endroits, un blizzard dans la capitale de l’État, Juneau, et de la pluie et quelques inondations isolées plus au sud.

La quantité de pluie tombée sur Wrangell n’est pas inhabituelle, selon Aaron Jacobs , mais les forts vents ont pu avoir déclenché le glissement de terrain.

Les sols saturés d’eau peuvent céder quand des vents forts fouettent des arbres à flanc de montagne, dit Barrett Salisbury, un géologue du ministère des Ressources naturelles.

Fondée en 1811, Wrangell est l’une des colonies non autochtones les plus anciennes de l’Alaska, quand les Russes ont commencé à faire du commerce avec les Tlingits, selon une base de données sur les communautés de l’Alaska.

Les peuples autochtones ont vécu longtemps dans ce secteur avant l’arrivée des Russes, des Britanniques et des Américains, qui ont tous influencé la communauté de Wrangell.

Avec les informations de l’Associated Press



VOir la source