Une adolescente de 14 ans aurait été agressée sexuellement par un sexagénaire alors qu’elle rendait visite à ses grands-parents dans un club naturiste pourtant étiqueté «non sexuel» et «familial» du Minnesota en juillet dernier.  

Jeudi dernier, Steven H. Wicklund, 69 ans, a ainsi été accusé de comportement sexuel criminel au troisième degré à l’endroit d’une adolescente de 14 ans, selon une plainte pénale obtenue par le «Star Tribune» et relayée par le «New York Post» mardi.

Le pédophile allégué, qui était un ami de la famille, aurait ainsi profité du fait que la jeune fille rendait visite à ses grands-parents au club naturiste Oakwood Club pour l’agresser sexuellement et la forcer à toucher ses parties génitales, alors qu’ils étaient assis ensemble, sans vêtement, dans l’établissement. 

Selon le document de cour, l’homme aurait prétexté que «c’était bien et normal» qu’il la touche dans le contexte, a précisé le journal américain. 

Mais dans les mois qui ont suivi, il aurait continué de la harceler par textos explicites, lui posant des questions à caractère sexuel et demandant notamment des photos d’elle et de ses amies.

De son côté, l’adolescente aurait gardé le silence sur les événements, jusqu’à ce que sa mère découvre par hasard les troublantes demandes de l’individu, le dénonçant aussitôt à la police, selon le «NY Post».

Steven H. Wicklund pourrait écoper d’une peine de 15 ans de prison ainsi que d’une amende de 30 000 $ US s’il est reconnu coupable, selon le média américain. Il doit se rendre au tribunal le 12 janvier. 





Voir la source