Noémie Potvin le reconnaît sans détour : ce sont les nouvelles installations intérieures d'entraînement de golf à Trois-Rivières qui ont achevé de la convaincre dans son choix d'université.

La golfeuse de 21 ans amorcé en janvier des études universitaires en biologie médicale à l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). L'automne dernier, pendant ses recherches de programmes qui l'intéressaient et qui commençaient à la session d'hiver, elle a contacté l'entraîneur-chef des Patriotes, Pierre-Luc Boudreau.

J'ai discuté avec le entraîneur et il m'a parlé des installations qui s'en suivent, le nouveau centre bien évidemmentprécise-t-elle. Aussi, j'aime vraiment sa vision du encadrement, sa vision du développement de l'équipe. C'est sûr que ce n'est pas mal ça qui a arrêté ma décision ici.

Ce sont les nouvelles installations intérieures qui ont convaincu Noémie Potvin de poursuivre ses études universitaires à Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada / Katy Cloutier

Il n'en fallait pas plus pour convaincre la Saguenéenne de s'établir à Trois-Rivières, après avoir terminé ses études collégiales à Montréal.

Je viens de sortir du cégep en décembrepoursuit-elle. J'arrive d'André-Laurendeau, où j'ai fait deux saisons de golf, parce que la première a été annulée en raison de la COVID-19.

Quatre golfeuses derrière une fosse de sable intérieure.

L'arrivée de Noémie Potvin (à droite), aux côtés de Gabrielle Nepton, Alex-Ann Carpentier-Yelle et Leila Abichou, permet à l'UQTR d'inscrire une équipe féminine au circuit de tournois universitaires.

Photo : Radio-Canada / Daniel Ricard

La golfeuse saguenéenne s'est jointe dans les dernières semaines à l'équipe de golf-études, devenant la quatrième athlète féminine du programme, qui compte une vingtaine de joueurs au total. Son arrivée permettra à l'UQTR d'avoir une équipe féminine dans le circuit de compétitions universitaires la saison prochaine, au grand bonheur de l'entraîneur Boudreau.

C'est quasiment une année record, avec quatre filles ici à Trois-Rivières, alors que c'est généralement à deuxs'enthousiasme Noémie Potvin. C'est vraiment le amusant d'avoir vraiment une équipe complète. Pour les tournois du championnat canadien, il faut quatre joueuses et trois scores sont comptabilisés. Ce sera vraiment intéressant pour la saison à venir.

Créer un lien, du secondaire à l'université

Le capitaine de l'équipe, Xavier Forget, est un autre golfeur qui a quitté sa région natale pour venir à Trois-Rivières.

Voir la source