Skip Schumaker, qui a effectué ses débuts comme entraîneur-chef en 2023 chez les Marlins de Miami, a remporté un vote très serré pour le titre de gérant de l’année dans la Ligue nationale, mardi. 

L’ancien joueur a reçu huit votes de première place sur 30, tout comme Brian Snitker (Braves d’Atlanta), mais Schumaker a obtenu davantage de voix pour la deuxième et la troisième place. Craig Counsell, qui a dirigé les Brewers de Milwaukee avant de se joindre aux Cubs de Chicago la semaine dernière, était l’autre finaliste.

• À lire aussi: Baseball majeur: les recrues de l’année font l’unanimité

• À lire aussi: Les Jays ont-ils engagé le successeur de John Schneider?

Il est devenu le premier gérant recrue à remporter ce titre depuis Rocco Baldelli (Twins du Minnesota). Huit hommes ont accompli ce fait d’armes, dont les légendaires Joe Girardi et Dusty Baker.

Malgré son manque d’expérience, Schumaker est parvenu à amener les Marlins en séries éliminatoires pour la première fois depuis 2020. Il y a un peu moins d’un an, il remplaçait Don Mattingly comme entraîneur. Miami a montré une fiche de 84-78 bonne pour le troisième rang de la section Est en saison régulière. L’équipe floridienne a toutefois été éliminée dès le barrage par les Phillies de Philadelphie.

Avant de diriger les Marlins, Schumaker a été instructeur au banc pour les Cardinals de St. Louis et entraîneur associé chez les Padres de San Diego. Durant sa carrière de joueur, il a disputé 11 saisons avec les «Cards», les Dodgers de Los Angeles et les Reds de Cincinnati.

Un autre honneur pour les Orioles

Vingt-quatre heures après avoir vu Gunnar Henderson être nommé recrue de l’année dans l’Américaine, le gérant Brandon Hyde a lui aussi été honoré du côté des Orioles de Baltimore.

L’homme de 50 ans a été récompensé pour sa patience – et celle de ses patrons – en menant la formation du Maryland à sa meilleure saison depuis des lustres. Les «O’s» ont remis un dossier de 101-61 et ont mérité les honneurs dans l’Est.

Hyde en était à sa cinquième saison à la barre à Baltimore. Ses premiers pas n’ont pas été faciles, notamment les campagnes 2019 (54-108) et 2021 (52-110), mais c’est la deuxième année qu’il faisait partie des finalistes pour le gérant de l’année.

Il a coiffé au fil d’arrivée l’entraîneur vainqueur de la Série mondiale Bruce Bochy (Rangers du Texas) ainsi que son grand rival Kevin Cash, des Rays de Tampa Bay.





VOIR LA SOURCE