Une série de cas de syphilis oculaire a été découverte dans le Michigan, aux États-Unis, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

L’agence a ainsi signalé cette semaine cinq cas de syphilis oculaire chez des femmes ayant eu un partenaire sexuel masculin commun.

Les infections se seraient déroulées entre mars et juillet 2022.

Toutes les femmes, âgées de 40 à 60 ans et traitées à la pénicilline, ont nommé le même partenaire lorsqu’elles ont été interrogées sur leur passé sexuel.

Trois d’entre elles ont mentionné avoir rencontré l’homme en ligne, rapporte le New York Post.

Les symptômes observés chez les patientes comprenaient une vision floue ou double, des corps flottants, des maux de tête, une sensibilité à la lumière, des éruptions cutanées ainsi que des lésions génitales.

Selon la Cleveland Clinic, les symptômes peuvent également inclure des yeux rouges, des douleurs oculaires ou des lésions oculaires.

Après enquête, le CDC a découvert que l’homme en question avait été traité pour une infection présumée par le virus herpès simplex (HSV), mais n’avait pas été testé pour la syphilis lorsqu’il s’était présenté avec des lésions à l’hôpital.

Après avoir été contacté par les autorités sanitaires, l’homme, qui ne présentait plus aucun symptôme, a été diagnostiqué comme souffrant d’une syphilis latente précoce.





Voir la source