Les auteurs des retours de l’année dans le baseball majeur pour la campagne 2023 sont Liam Hendriks et Cody Bellinger, a-t-il été annoncé mardi. 

Hendriks est le récipiendaire dans l’Américaine. En décembre dernier, le lanceur qui a porté les couleurs des White Sox de Chicago en 2023 a reçu un diagnostic de cancer, soit un lymphome non hodgkinien de stade 4.

• À lire aussi: Temple de la renommée : Andre Dawson ne veut plus de la casquette des Expos

• À lire aussi: Oakland: du baseball majeur… à un équivalent de la Ligue Frontière

Après avoir subi des traitements de chimiothérapie et obtenu la confirmation qu’il était en rémission, le droitier de 34 ans a retrouvé le monticule à la fin du mois de mai. Sa campagne a cependant pris fin en juin en raison d’une blessure au coude droit. Il a d’ailleurs subi une opération de type «Tommy John» en août.

Celui qui est présentement joueur autonome a toutefois bien l’intention de remonter sur la butte en 2024.

Un retour en force

Dans la Nationale, Bellinger s’est mérité l’honneur après avoir rebondi de brillante façon après deux saisons très difficiles.

En 2021 et en 2022, le voltigeur a maintenu une moyenne au bâton de ,193 et n’a frappé que 29 coups de circuit en plus de 800 apparitions à la plaque. C’était très loin des standards qui lui ont permis de remporter les titres de recrue de l’année en 2017 et de joueur par excellence en 2019 dans la Nationale.

Les Dodgers avaient décidé de ne pas lui offrir de nouveau contrat après la campagne 2022 et l’athlète a paraphé un contrat d’une saison avec les Cubs de Chicago. Bellinger a maintenu une moyenne au bâton de ,307 et a expulsé la balle à l’extérieur des limites du terrain 26 fois en 130 parties dans l’uniforme du club de l’Illinois.



VOIR LA SOURCE