La vie sans le quart-arrière vedette Joe Burrow a mal commencé pour les Bengals de Cincinnati, qui se sont inclinés 16 à 10 face aux Steelers de Pittsburgh, dimanche au Paycor Stadium. 

Pour rappel, le club a placé Burrow sur la liste des blessés pour une blessure au poignet, samedi, annonçant par le fait même qu’il ne sera pas de retour cette saison. C’est Jake Browning qui a pris sa place, et considérant les circonstances, il n’a pas mal fait, complétant 19 de ses 26 passes tentées pour des gains de 227 verges par les airs.

• À lire aussi: Les Jets ne font pas le poids face aux Dolphins

• À lire aussi: À VOIR : George Kittle s’enfuit avec la dinde

• À lire aussi: NFL: les Cowboys et Dolly Parton font le spectacle

Ce dernier a contribué au seul touché des siens au deuxième quart, trouvant son coéquipier Drew Sample grâce à une passe de 11 verges. Ce majeur a permis aux Bengals (5-6) de prendre une avance de 7 à 3, mais le vent a vite tourné de bord par la suite.

En effet, les Steelers (7-4) ont appuyé sur l’accélérateur au retour des vestiaires. Najee Harris a utilisé ses jambes sur cinq verges pour atteindre la zone payante au troisième quart, avant que le botteur Chris Boswell tape deux placements à plus de 30 verges pour donner un avantage de 16 à 7 aux siens lors de l’ultime quart de la joute.

Pour une rare fois depuis le début de la campagne, l’attaque des Steelers a été performante, amassant un total de 421 verges. Ils ont été particulièrement dominants au sol avec des récoltes de 153 verges, contre seulement 25 pour leurs adversaires du jour.

La formation de Cincinnati se mesurera aux Jaguars de Jacksonville le 4 décembre. Pittsburgh recevra les Cardinals de l’Arizona dimanche prochain.

Une deuxième victoire de suite pour les Giants

Dans une rencontre sans saveur, les Giants de New York (4-8) ont enchaîné un deuxième gain de suite en ayant le dessus 10 à 7 face aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre (2-9).

Le botteur de la formation new-yorkaise Randy Bullock aura eu le dernier mot dans ce match, tapant un placement de 42 verges pour donner la victoire à sa formation.

Les deux équipes s’étaient préalablement échangé les touchés, Isaiah Hodgins atteignant la zone payante pour les Giants sur une passe de 12 verges de Tommy DeVito. Rhamondre Stevenson a assuré la réplique pour les Patriots grâce à une course de sept verges.

Encore en grande difficulté, le quart-arrière Mac Jones a été remplacé au cours du match par Bailey Zappe. Le premier cité a fini sa journée de travail avec 12 passes complétées sur 21 tentées, pour des petites récoltes de 89 verges.

Son vis-à-vis DeVito a été plus adroit, amassant 191 verges par la passe.

Rien ne va plus pour les Buccaneers

Les Buccaneers de Tampa Bay (4-7) ont baissé pavillon pour la cinquième fois lors de leurs sept derniers matchs, en subissant un revers de 27 à 20 contre les Colts d’Indianapolis (6-5).

L’organisation de Tampa Bay s’est tiré dans le pied en début de match, tirant de l’arrière 17 à 3 après le deuxième touché du match des Colts, avec 9 min 42 s à écouler au deuxième quart, par l’entremise de Gardner Minshew II. L’attaque des «Bucs» s’est par la suite mise en marche avec deux majeurs de Mike Evans pour réduire l’écart à 20 à 17.

Néanmoins, le touché de Jonathan Taylor au milieu du quatrième quart aura anéanti tout espoir de remontée pour les hommes de Todd Bowles.

Le quart-arrière Baker Mayfield a amassé 199 verges sur 20 tentatives réussies par les airs, récoltant par ailleurs deux passes de touché.



Voir la source