Les gouverneurs Ron DeSantis et Gavin Newsom ont eu l’étrange idée de vouloir débattre pour défendre leurs visions politiques des deux États qui n’ont pas grand chose en commun, la Floride et la Californie.

Fox News les a pris au mot et le résultat d’hier soir fut représentatif de la politique américaine à moins d’un an de l’élection présidentielle.

Sur le papier, ce débat entre deux gouverneurs si opposés sur le spectre politique, et représentants d’États diamétralement opposés sur tous les plans, allait livrer une collision de deux visions différentes des États-Unis. La différence principale entre les deux hommes? L’un est candidat pour l’investiture présidentielle de 2024, l’autre pas. Enfin, en principe.

Car le premier peine à être capable de démontrer qu’il peut durer dans une course à la Maison Blanche presque pipée puisque sa victoire semble illusoire, et le deuxième peine à faire taire les soupçons de défi face à Joe Biden. Nonobstant le fait que le premier à 45 ans et le second 56 ans, bien plus jeunes que les candidats présumés républicain et démocrate de 2024, agés respectivement de 81 et 77 ans.

Le gouverneur de Floride et candidat républicain à l'élection présidentielle Ron DeSantis et le gouverneur de Californie Gavin Newsom apparaissent à l'écran depuis la salle de presse lors d'un débat organisé par Fox News, à Alpharetta, en Georgie.

Le débat entre deux candidats qui ne seront probablement pas la finale de l’élection présidentielle de 2024 ont donné une bonne idée de la grande division politique américaine

Photo : afp via getty images / CHRISTIAN MONTERROSA

À droite, le gouverneur de l’État rouge trumpiste, Ron DeSantis et à gauche le symbole que la droite adore détester, le gouverneur de l’État bleu par excellence, Gavin Newsom. Même sur la carte géographique américaine, il n’y a pas deux États plus différents que la Floride et la Californie. Le seul point commun entre les deux demeure le fait d’être bordé par un océan.

Des États plus désunis que jamais

En pratique, arbitré sans surprise par Sean Hannity, l’animateur de Fox News, un conservateur qui n’a jamais caché son soutien pour Donald Trump, ce débat que certains rêvaient de voir pour la véritable élection présidentielle de 2024 a vraiment livré quelques réflexions intéressantes sur l’état de la politique américaine à un peu moins d’un an de la course à la Maison Blanche.



VOir la source