Je n’ai pas l’intention de dire de mauvaises choses et pas nécessairement de belles choses non plus. Vous savez sans aucun doute que les Expos ont joué un rôle important dans ma vie. Cette semaine, Andre Dawson a envoyé une lettre à la présidente du Temple de la renommée du baseball pour lui demander de remplacer sa casquette des Expos de Montréal sur sa plaque commémorative par celle des Cubs de Chicago. Est-ce que je me sens trahi, ou tout simplement blessé par le geste qu’Andre Dawson a posé ?

Ma première réaction a été celle de la tromperie et j’ai été particulièrement blessé par sa décision. Je me souviens encore de ses premiers pas avec les Expos et surtout de son succès avec les Carnavals de Québec. 

Sa carrière passionnante avec les Expos a marqué l’histoire du baseball québécois. Il semblait voler au champ extérieur pour effectuer des attrapés électrisants. 

Il fallait voir le « Hawk » contourner les buts alors qu’il courait plus vite que son ombre. Andre, ta décision fait mal aux partisans des Expos.

Analysons la décision d’Andre pour essayer de mieux comprendre ses sentiments. 

Est-ce que la direction des Expos a été juste avec lui ? Lorsqu’il est devenu joueur autonome, les Expos n’ont même pas voulu lui offrir un contrat de 500 000 $. Oui, vous avez bien lu. Finalement, il a signé avec les Cubs.

À qui le choix appartient-il ?

Aujourd’hui, il arrive rarement qu’un joueur de baseball évolue toute sa carrière avec la même équipe. Or, le Temple de la renommée impose encore le choix de la casquette d’une équipe que l’intronisé doit porter.

Je répète : le choix revient aux dirigeants du Temple.

Malheureusement, Montréal est la seule ville qui a perdu une franchise du baseball majeur sans pouvoir la remplacer.

Ce que je vais écrire me fait encore mal au cœur. La majorité des moins de 14 ans n’ont aucune idée de l’histoire des Expos et encore moins des super étoiles qui ont fait partie de la formation montréalaise.

Combien de ces jeunes savent que Youppi ! a commencé sa carrière avec les Expos et non avec le Canadien ? D’ailleurs, n’eût été le Canadien, Youppi ! reposerait dans les bas-fonds du stade olympique.

Une peine d’amour

Un membre du Temple de la renommée est reconnu pour ses réalisations en tant que joueur, entraîneur ou bâtisseur, peu importe l’équipe avec laquelle il a évolué. Un bâtisseur qui est élu au Temple de la renommée porte-t-il une veste de laine aux couleurs de son équipe ? Non !

Lors de son intronisation, Dawson a fait savoir aux dirigeants du Temple que leur décision de lui imposer la casquette des Expos sur sa plaque lui déplaisait.

Les Expos demeurent dans le cœur des gens qui les ont bien connus. Plusieurs parcs ont été nommés en hommage à Gary Carter. 

Je me suis battu pendant deux ans avec les dirigeants de la Ville de Montréal pour que la portion ouest de la rue Faillon, qui longe le parc Jarry, soit baptisée en l’honneur de Carter.

Les autres joueurs, dont Andre Dawson, tout comme les Expos, ne seront malheureusement qu’un vague souvenir dans la mémoire collective du Québec dans 30 ans.

Cependant, Andre désire être reconnu à jamais avec la casquette des Cubs de Chicago. Sa décision est compréhensible. Malgré les contestations que ça peut soulever, il a raison.

Cependant, le choix d’Andre Dawson est une immense peine d’amour pour les Expos, nos Amours.





VOIR LA SOURCE