Après 12 jours, Alexe Frédéric Migneault cesse sa grève de la faim, entamée dans le but d’obtenir le marqueur X sur sa carte de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ).

Alexe Frédéric Migneault met un terme à sa grève de la faim sans avoir obtenu gain de cause pour obtenir le marqueur de sexe X sur sa carte d’assurance maladie, mais avec la promesse que des organismes continueront d’intervenir auprès du gouvernement Legault.

Le pronom iel, formé à partir des pronoms il et elle, est employé dans ce texte afin de refléter l’identité de genre d’Alexe Frédéric Migneault. Les accords des adjectifs et des participes passés sont au masculin selon les préférences exprimées par Alexe Frédéric Migneault.

Alexe Frédéric Migneault s’indigne que les travaux pour obtenir le marqueur de sexe X avancent à une vitesse excessivement lente, et ce, même si une certaine écoute et sensibilité a pu émerger dans les derniers jours.

Des centaines de personnes souffrent de cette absence de reconnaissance, qui affecte directement leur dignité, dont la mienne, peut-on lire dans un communiqué de presse relayé vendredi par l’Alliance Arc-en-ciel de Québec.



Voir la source