Les extorsions et les incendies criminels qui ont ciblé ces dernières semaines des commerçants de la communauté sud-asiatique font l'objet d'une réunion publique jeudi soir organisée par le Service de police d'Edmonton (EPS).

La rencontre, présentée comme une plateforme d'échange de préoccupations et d'informations, survient après l'appel de la police municipale pour obtenir davantage d'informations de la communauté ciblée.

L'enquête porte sur plus d'une dizaine d'incendies criminels (Nouvelle fenêtre)visant des maisons neuves ou en cours de construction.

Dans un communiqué en janvier, la police a expliqué que les victimes recevaient des messages exigeants d'importantes sont d'argent : Le non-paiement de la somme demandée entraîne des incendies criminels ou d'autres dommages matériels aux nouvelles constructions, aux maisons témoins et aux biens connexes.

La police pensait par ailleurs que le système d'extorsion était orchestré par un réseau criminel en Inde.

Source link