La Ville de Québec dépense de plus en plus d'argent pour défendre ses policiers cités à comparaître devant le Comité de déontologie policière.

Les honoraires d'avocats déboursés par la Ville de Québec pour représenter les policiers du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) ont triplé depuis 2019, atteignant 855 865 $ l'an dernier.

En 2022, les cas cités en déontologie ont coûté plus d'un million de dollars aux contribuables de Québec.

Les policiers peuvent être cités à comparer devant le Comité de déontologie policière du Québec, un organe indépendant, en cas de plainte de la part de citoyens par exemple.

Dans tous les cas où un constable est poursuivi en justice à la suite d'actes posés dans l'exercice et les limites de ses fonctions en tant que constable ou agent de la paix, l'Employeur s'engage à lui assurer une défense pleine et entière et à en assumer les fraisindique la convention collective des policiers.

Source link