Le gouvernement fédéral a donné son aval à un amendement proposé au projet de loi C-35, la Loi relative à l'apprentissage et à la garde des jeunes enfants au Canadaet de ce fait, consent à financer à long terme les garderies francophones au pays.

Dans un communiqué de presse diffusé mercredi, le sénateur à l'origine de l'amendement proposé, René Cormier, explique que l'amendement consiste à ajouter les mots communautés de langues officielles en milieu minoritaire dans le projet de loi.

Le sénateur Cormier dit accueillir l'appui du gouvernement libéral avec enthousiasme.

Le sénateur du Nouveau-Brunswick, René Cormier (Photo d'archives)

Photo : Radio-Canada

Il réitère que les communautés de langue officielle en situation minoritaire ne demandent pas un privilège avec cet amendement, elles demandent simplement que les programmes et services d'apprentissage et de garde des jeunes enfants (…) soient financés à long terme pour assurer l'avenir de leurs enfants.

Le financement à long terme des garderies en milieu linguistique minoritaire est essentiel à l'épanouissement des communautés.

Voir la source