Au Témiscamingue, près de 10 000 déplacements en transport adapté et collectif ont été complétés en 2023. La directrice de Transport adapté et collectif du Témiscamingue, Anne Villeneuve, souhaite ajouter des arrêts, des aires d'attente et aider à maintenir le transport interurbain.

La priorité est donnée à nos personnes à mobilité réduite, mais toutes nos places vacantes sont disponibles pour la population en général. C'est comme ça qu'on fait notre transport collectif en utilisant nos véhicules adaptésdécrit-elle.

Anne Villeneuve ajoute par exemple que des étudiants font appel au service pour se rendre en cours ou pour des activités. Des services de covoiturage et de transport bénévole pour aller à des rendez-vous médicaux sont également offerts.

Aide financière ponctuelle

Plus de 300 000$ en aide financière ponctuelle ont été annoncés par le gouvernement du Québec pour le transport collectif et adapté dans le secteur d'Abitibi-Est, plus de 488 000 $ dans la circonscription d'Abitibi-Ouest et plus de 300 000 $ dans Rouyn-Noranda–Témiscamingue.

Les sommes de 53 209 $ remises à la MRC de Témiscamingue et de 13 622 $ pour la ville de Témiscaming réjouissent Anne Villeneuve, même si cette aide pour le transport adapté et collectif est pour deux ans. Elle y voit la reconnaissance de l'importance du service, mais souligne qu'il en devrait davantage.

On ne se le cache pas, les revenus ont diminué avec la perte d'achalandage de nos passagers, des gens qui prennent l'autobus. Et d'un autre côté, sur une augmentation des coûts d'exploitation qui a fait en sorte qu'il y a plusieurs transports, organismes, MRC, qui se rétrouvaient à vivre des déficits importants dus à cette problématique-là. La pandémie nous a apporté çase désole la directrice de Transport adapté et collectif du Témiscamingue, ajoutant avoir également des programmes d'aide d'urgence.

Elle souligne que les 5 MRC de la région se concertent pour développer le service et le rendre plus attractif.

Voir la source