Il y a eu 17 surdoses depuis mardi matin à Belleville, dans le sud-est de l'Ontario, et la Ville a déclaré l'état d'urgence. C'est ce qu'on peut lire dans un communiqué de la Municipalité publié jeudi matin.

Une déclaration d'état d'urgence constitue une demande d'aide auprès des gouvernements provincial et fédéral et relève de la Loi sur la protection civile et la gestion des situations d'urgencey précise-t-on.

La vague de surdoses de mardi s'est produite le long de la rue Bridge Est, autour de l'église où un centre d'accueil géré par la Société John Howard de Belleville offre de la nourriture, des douches et un service de lavoir aux sans-abri et à d'autres résidents vulnérables.

Selon J. J. Cormier, directrice générale de cet organisme, ces événements ont eu un impact énorme sur les personnes qui dépendent du centre et qui y travaillent.

Selon Mme Cormier, certaines personnes victimes de surdose se sont écroulées d'un coup d'État.

Un portrait de JJ Cormier.

JJ Cormier est le directeur général de la Société John Howard de Belleville.

Photo : Radio-Canada / Dan Taekema/CBC

Cinq personnes étaient dehors et marchaient sur le trottoir. Elles se sont toutes effondrées exactement au même momenta déclaré Mme Cormier.

Celle-ci a ajouté que la situation est grave. D'autres intervenants se sont dits secoués par les événements des derniers jours.

Source link