Une voleuse qui a dérobé plusieurs bijoux en or dans des bijouteries de Québec et Lévis est condamnée à une peine de deux ans moins un jour, à purger dans la collectivité.

En plus de sa détention à domicile, Ginette Roux s'est vue interdite de se rendre dans toute bijouterie, et ce, pour les cinq prochaines années.

La multirécidiviste a déjà été condamnée à plusieurs périodes d'emprisonnement au cours de sa carrièrea fait savoir le procureur de la poursuite, Me Maxime Dion.

Si cette fois elle évite de se retrouver derrière les barreaux, c'est en raison d'une évaluation à laquelle la femme de 63 ans s'est soumise.

Ginette Roux

Photo : Facebook Ginette Roux

Ginette Roux qui est d'origine wendate a vécu une enfance très difficile, a révélé un rapport de type Gladue, visant à déterminer la peine juste pour les personnes autochtones.

Se basant sur les conclusions du rapport, Me Dion s'est donc entendu avec l'avocat de la voleuse pour suggérer au juge de lui accorder une peine à domicile.

Source link