La société qui a construit l'expansion du pipeline Trans Mountain a été épinglée pour « des non-conformités liées à l'environnement », concernant la gestion des inondations survenues fin janvier en Colombie-Britannique.

La Régie canadienne de l'énergie a déclaré jeudi dans un communiqué que ses agents d'inspection avaient constaté des problèmes près d'AbbotsfordTrans-Montagne travaille sur le dernier tronçon de pipeline.

Selon l'organisme de réglementation, la société d'État n'a pas correctement entretenue l'isolement du cours d'eau, les clôtures de contrôle de la faune, le sol recouvrant la conduite, les pompes d'assèchement et les emplacements de puisardsà la suite des fortes pluies survenues récemment à Abbotsford.

L'ordonnance d'inspecteur (Nouvelle fenêtre) imposer à Trans-Montagne de remédier aux lacunes environnementales, d'élaborer un plan de gestion de l'eau, d'enquêter et de rendre compte de ses manquements en matière d'environnement dans la région.

Projet dangereux

Selon Karen Poignetdirectrice générale de l'association Des océans vivantsc'est un nouvel échec pour ce projet dangereux.

Source link