L’Italie, championne d’Europe en titre, a hérité du groupe le plus relevé de l’Euro-2024 avec l’Espagne, vainqueur de la dernière Ligue des nations, la Croatie, 3e du Mondial-2022 et finaliste de la Ligue des nations, ainsi que l’Albanie.

L’affiche de ce groupe B opposera Espagnols et Italiens le 20 juin à Gelsenkirchen. Ce groupe de la mort réunit ainsi trois des quatre demi-finalistes de la dernière Ligue des nations, puisque l’Italie avait pris la 3e place contre les Pays-Bas en juin 2023.

L’Espagne, avec sa jeune génération talentueuse, fait figure d’outsider pour aller décrocher un quatrième titre européen après 1964, 2008 et 2012, même si la grave blessure (rupture du ligament croisé antérieur du genou droit) de la pièce maîtresse du Barça, Gavi, très incertain pour la compétition, jette une ombre sur la Roja.

La Croatie est encore portée par son milieu de terrain de génie, Luka Modric, qui dispose d’une dernière occasion à 38 ans de décrocher enfin un titre majeur pour la sélection aux damiers.

Le match d’ouverture opposera le 14 juin l’Allemagne, pays-hôte et en pleine crise depuis plusieurs années, à l’Ecosse, qui s’est qualifiée en finissant deuxième de sa phase qualificative derrière l’Espagne, mais éliminant la Norvège d’Erling Haaland.

La France, qui compte parmi les favoris pour le titre européen, a hérité d’un groupe également relevé avec les Pays-Bas, l’Autriche et un barragiste, qui pourrait être la Pologne de Robert Lewandowski, si elle tire son épingle du jeu lors des joutes du printemps face au pays de Galles, l’Estonie et la Finlande.

L’autre favori, l’Angleterre, vice-championne d’Europe à l’été 2021, a été placée dans un groupe avec la Slovénie, le Danemark et la Serbie. Les coéquipiers de Harry Kane et de Jude Bellingham débuteront contre la Serbie le 16 juin, avant d’enchaîner contre le Danemark, pour une revanche de la demi-finale de l’Euro-2021.

Enfin, le Portugal de l’inusable Cristiano Ronaldo a été lui plutôt épargné par le tirage au sort, avec un groupe largement à sa portée qui comprend un barragiste (Géorgie, Luxembourg, Grèce ou Kazakhstan), la République tchèque et la Turquie.

La composition des six groupes
  • Groupe A: Allemagne, Hongrie, Écosse, Suisse
  • Groupe B: Espagne, Albanie, Croatie, Italie
  • Groupe C: Angleterre, Danemark, Slovénie, Serbie
  • Groupe D: France, Autriche, Pays-Bas, un barragiste (Pologne, Estonie, pays de Galles ou Finlande)
  • Groupe E: Belgique, Roumanie, Slovaquie, un barragiste (Israël, Islande, Bosnie ou Ukraine)
  • Groupe F: Portugal, Turquie, République tchèque, un barragiste (Géorgie, Luxembourg, Grèce ou Kazakhstan)



Voir la source