Depuis le décès d’Adam Johnson, coupé au niveau du cou par un patin lors d’un match entre les Panthers de Nottingham et les Steelers de Sheffield en Angleterre, le port du protège-cou pour les hockeyeurs est devenu un sujet de discussion important. 

Ainsi, la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) a rendu obligatoire le protège-cou pour tous les joueurs participants au prochain Championnat mondial junior, qui se déroulera du 26 décembre 2023 au 5 janvier 2024 à Göteborg en Suède, d’après les informations de Darren Dreger de TSN.

• À lire aussi: Hockey junior: le protège-cou sauve la vie d’un joueur

• À lire aussi: Gallagher et Pezzetta adoptent le port du protège-cou

Toujours selon le journaliste, les athlètes qui disputeront le Championnat mondial masculin des moins de 18 ans devront faire de même. Une décision n’a cependant pas été prise pour les Championnats mondiaux masculins et féminins.

À la suite du tragique incident impliquant l’ancien joueur des Penguins de Pittsburgh, plusieurs ligues mineures au Canada, au même titre que l’Association anglaise de hockey sur glace (EIHA), ont exigé le port du protège-cou.

Dans la Ligue nationale de hockey (LNH), plusieurs patineurs comme T.J. Oshie, des Capitals de Washington, ont décidé d’aller de l’avant en portant cette pièce d’équipement. Le circuit Bettman ne requiert cependant pas cette forme de protection à la gorge, même si des discussions ont été tenues à ce sujet avec l’Association des joueurs de la LNH.





Voir la source