QUÉBEC L'ancien directeur général et joueur du Canadien de Montréal Bob Gainey a confiance que l'équipe pourra retrouver une place de choix parmi les puissances de la Ligue nationale de hockey (LNH) d'ici quelques années.

De passage au Tournoi international de hockey pee-wee de Québec pour des séances d'autographes vendredi soir, il a confié à l'Agence QMI qu'il appréciait ce qu'il voyait de la part des jeunes joueurs de la formation cette année.

• À lire aussi : Alex Newhook : ça a envoyé le retour

• À lire aussi : L'audition de Lucas Condotta est terminée

«Je ne regarde pas très souvent les matchs, mais je peux voir une équipe améliorée. Les jeunes joueurs en particulier ont commencé à comprendre ce qu'ils doivent faire pour avoir du succès contre la compétition normale dans la Ligue nationale», at-il laissé entendre.

L'exemple des Canucks

Selon lui, les dirigeants actuels de l'équipe, Martin St-Louis, Kent Hughes et Jeff Gorton, effectuent un travail «très compétent», autant derrière le banc qu'au deuxième étage. En réunissant tous ces paramètres, Gainey même que le Tricolore pourrait prétendre aux grands honneurs d'ici très peu de temps.

«Je crois que l'avenir de l'équipe est très bon. Il reste du travail à faire et de la maturité à gagner. Je pense que dans un an ou deux, ils peuvent être une équipe qui aura une chance de gagner encore la coupe Stanley», s'est-il avancé.

Question d'appuyer sa prédiction, il cite en exemple les Canucks de Vancouver. «L'an dernier, ils étaient une équipe avec beaucoup de problèmes et une fiche pas très bonne. Un an plus tard, ils ont complètement changé», at-il constaté alors que la formation de la Colombie-Britannique est en tête de l'Association de l'Ouest.

Crédit photo : BENJAMIN AUBERT/AGENCE QMI

Heureux pour Roy

Aujourd'hui « en retrait » du monde du hockey, l'homme de 70 ans assure qu'il réussit « à se tenir occupé » même si on le voit beaucoup moins dans la sphère publique.

Quelques semaines après l'embauche de Patrick Roy par les Islanders de New York, il se dit heureux pour son ancien coéquipier avec le Bleu-Blanc-Rouge de 1984 à 1989.

«J'ai vu le travail qu'il a fait l'an dernier et les années précédentes avec les Remparts de Québec qui ont remporté le championnat de la Coupe Memorial. Je suis content pour lui. Il sera une bonne addition pour les Islanders. C'est un athlète très compétitif, je suis certain qu'il est très content dans cette position-là», a-t-il mentionné.

Des dizaines de signatures

S'il n'a jamais eu l'occasion de participer au Tournoi pee-wee en tant que joueur, Gainey a certainement pu faire plusieurs heureux qui ont eu la chance de le rencontrer vendredi soir.

L'une de ces personnes a été Chantal Roy, originaire de Saint-Charles en Ontario, qui a fait la route depuis Edmundston au Nouveau-Brunswick seulement dans le but de pouvoir rencontrer son idole de jeunesse.

«J'ai grandi dans une famille qui regardait juste le Canadien. C'est mon idole depuis que j'ai 7 ans et j'en ai 53 aujourd'hui. Au primaire, on riait de moi parce que je préférais Bob Gainey à Guy Lafleur et Larry Robinson», at-elle raconté en devenant émotive en confiant qu'il s'agissait de sa première rencontre avec l'homme de hockey à qui elle a d'ailleurs pu faire l'accolade.

Crédit photo : BENJAMIN AUBERT/AGENCE QMI

VOIR LA SOURCE