Comme l’événement peut durer plus de quatre heures, les risques de maladies d’origine alimentaire augmentent si les hôtes et les invités de la fête ne font pas attention.

Préparer et conserver les aliments à la bonne température, éviter les contaminations croisées – pas de trempage deux fois- et faire attention à ne pas laisser de collations périssables comme les ailes de poulet, les boulettes de viande et les plateaux de légumes sont autant d’éléments essentiels pour éviter que les gens ne tombent malades, selon les experts de la santé.

Voici un plan d’action pour faire la fête en toute sécurité:

Vérifier les rappels

De nombreux produits susceptibles de se retrouver dans les plats du Super Bowl ont été rappelés cette semaine à la suite d’une épidémie mortelle d’intoxication alimentaire à la listeria.

Vérifiez dans votre réfrigérateur s’il y a des sauces aux haricots, des enchiladas, des fromages à pâte molle, de la crème aigre et des kits pour tacos produits par Rizo Lopez Foods — certains ont été vendus chez Costco, Trader Joe’s et Albertson’s.

Pour obtenir la liste complète des aliments rappelés, consultez le site web de Santé Canada.

Connaître les bactéries

Les maladies d’origine alimentaire peuvent être causées par toute une série de bactéries nocives, dont la listeria, la salmonelle, l’E. coli et d’autres.

En petites quantités, la contamination peut ne pas être dangereuse. Les problèmes surviennent lorsque les aliments qui abritent les bactéries restent trop longtemps à température ambiante, ce qui permet aux bactéries de se multiplier à des niveaux potentiellement dangereux, a expliqué Joanne Slavin, professeur de sciences alimentaire et de nutrition à l’Université du Minnesota-Twin Cities.

Au quatrième trimestre, les bactéries peuvent être victorieuses. «Les gens mangent des produits qui sont restés à l’écart pendant un certain temps»-t-elle précisé.

En général, le ministère américain de l’Agriculture conseille de ne pas laisser traîner plus de deux heures les aliments périssables tels que les ailes de poulet, les sandwichs, les boulettes de viande et même les légumes et les fruits frais.

Mettez de petites quantités d’aliments à disposition et remplissez fréquemment les plateaux.

Pensez température et non ambiance

L’un des principaux moyens d’éviter les maladies: préparer et servir tous les aliments – à emporter ou préparer à la maison – à la bonne température.

«Pour moi, il s’agit de garder les aliments froids froids et les aliments chauds chauds», a dit Mme Slavin.

Utilisez un thermomètre alimentaire pour vous assurer que les viandes sont cuites à la bonne température, à savoir 145°F pour la viande entière, 160°F pour la volaille et 165°F pour les restes et les plats cuisinés.

Les bactéries se multiplient rapidement entre 40°F et 140°F Conservez les aliments froids au réfrigérateur jusqu’au moment de les servir ou placez-les dans de la glace. Maintenez les aliments chauds à une température de 140°F ou plus en utilisant un four préchauffé, des plateaux chauffants, des réchauds ou des mijoteuses, a indiqué l’USDA.

Pas d’Ave Maria pour l’hygiène

Dans l’excitation d’un match serré, il peut être facile de sauter des étapes simples. Mais il est important de se rappeler quelques règles fondamentales:

  1. Lavez-vous les mains pendant 20 secondes avant et après avoir manipulé de la viande et de la volaille crues.
  2. Nettoyez toutes les surfaces et tous les ustensiles avec du savon et de l’eau chaude avant et après tout contact avec de la viande crue, et désinfectez les surfaces avec une solution commerciale ou maison contenant de l’eau de Javel.
  3. Utiliser des planches à découper, des assiettes et des ustensiles différents pour la viande et la volaille crues et les aliments prêts à consommer.
  4. Soyez attentif à la contamination croisée lorsque vous grignotez. «Une double trempette? Voilà qui me dérange», a dit Mme Slavin. La solution: déposez une petite quantité de trempette dans une assiette pour ne pas contaminer tout le lot avec votre salive ou les microbes de vos mains.


Voir la source