Une manifestation contre l’antisémitisme qui a connu une montée récente en raison du contexte de guerre entre Israël et le Hamas est organisée lundi après-midi sur la colline du Parlement à Ottawa.

Il s’agit d’une initiative du Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA). 

Des proches de victimes de l’attaque du Hamas du 7 octobre dernier, dont les parents d’Alexandre Look, sont d’ailleurs venus leur rendre hommage.

«Mon fils, un Canadien en vacances, s’est fait tuer d’une façon barbare en Israël, par le Hamas, des terroristes. Et on voit des manifestations propalestiniennes le lendemain. Si c’était ”libérez-nous du Hamas”, je marcherais avec les Palestiniens», a déploré Raquel Ohnona, la mère d’Alex Look, à TVA Nouvelles.





TVA Nouvelles

L’inquiétude continue de croître chez la population québécoise et canadienne après de nombreux gestes haineux envers la communauté juive. 

La manifestation de lundi a pour but d’unir la population, mais également d’interpeler les autorités et de les inciter à agir avant que cette montée de l’antisémitisme ne prenne plus d’ampleur. 

«Ce harcèlement et cette intimidation d’étudiants juifs sur les campus universitaires à travers le pays inquiètent beaucoup les parents et l’ensemble de la communauté juive», a affirmé Richard Marceau, vice-président du CIJA.





TVA Nouvelles

L’ex-maire de Montréal et ancien ministre de l’Immigration Denis Coderre s’est aussi joint au mouvement.

«On a besoin de démontrer notre solidarité. Il n’est pas question de négocier avec des terroristes. Moi, comme ministre de l’Immigration, j’ai mis le Hamas sur la liste des terroristes au Canada», a-t-il déclaré. 





Voir la source