Victime de sextorsion, William Doiron n'avait que 16 ans quand il s'est enlevé la vie en octobre 2022. Des harceleurs en ligne ont convaincu l'adolescent de la Péninsule acadienne que sa vie était fichue, après avoir fait mis la main sur des photos intimes. Aujourd'hui, sa mère veut encourager les victimes à dénoncer de telles situations pour éviter des drames semblables.

Il y a une forte augmentation des signalements des cas de sextorsion au Nouveau-Brunswick, selon la Gendarmerie royale du Canada dans la province.

La GRC du Nouveau-Brunswick dit avoir reçu 66 plaintes depuis 2023, dont 43 seulement en janvier 2024.

La sextorsion est une forme de chant où un individu menace d'envoyer des photos et des vidéos de nature sexuelle d'une personne à d'autres personnes, si elle refuse de payer une certaine somme ou d'envoyer d'autres images.

Les conséquences de telles situations peuvent être très graves pour les victimes.

Une adolescence ruinée

Je pensais qu'il chattait avec une fille, puis elle a envoyé des photos. Puis lui en a retournéexplique Stéphanie Thériault.

Photo stylisée d'un adolescent dans un chandail de hockey bleu au numéro 77.

William Doiron

Photo : Gracieuseté de Stéphanie Thériault

Mais son interlocuteur n'était pas une fille de son âge, mais un ou des malfaiteurs.

Source link