Plusieurs propriétaires de résidences de Trois-Pistoles ont déniché mal la hausse de la valeur de leur propriété, qui dépasse nettement les 100 000 $, dans certains cas.

Caroline Anctil, qui demeure au bas de la côte de la rue du Parc, a avalé de travers son café le matin où elle a reçu son nouveau compte de taxes.

J'ai très mal réagi, c'était vraiment exagéré. La valeur de sa coquette maison jaune est passée de 292 400 $ à plus de 403 000 $.

Même si la Ville a diminué son taux de taxation pour atténuer l'impact, Caroline Anctil et son conjoint devront absorber une hausse de taxes foncières de plus de mille dollars en 2024. On n'a pas plus de services et en plus, on a une fosse septique, même pas les égoutsraconte-t-elle un brin déconcertée.

Disons que ça n'incite pas les gens à faire des rénovations non plus.

Caroline Anctil a l'intention de contester l'évaluation de sa maison qui a grimpé de plus de 110 000 $.

Photo : Radio-Canada

Son troisième voisin, Gilles Desjardins, remporte probablement la palme de la plus impressionnante augmentation du voisinage, soit 169 800 $, du jour au lendemain.

Sa résidence vaut maintenant presque un demi-million de dollars.

Voir la source