Si les séries de la Coupe Stanley commençaient aujourd’hui, les Coyotes de l’Arizona seraient de la partie, à l’immense surprise des observateurs, et plusieurs se demandent comment l’entraîneur-chef André Tourigny a aidé sa formation à réaliser une séquence hors de l’ordinaire. 

Lundi, les «Yotes» ont enfilé cinq buts en première période pour écraser les Capitals de Washington au compte de 6 à 0. Du même coup, ils ont signé un cinquième gain d’affilée : toutes les victoires comprises dans cette série fructueuse ont été acquises aux dépens des cinq dernières équipes ayant soulevé le trophée. Et les voilà en position de club repêché dans l’Association de l’Ouest de la Ligue nationale de hockey.

• À lire aussi: Les Coyotes ont battu les cinq derniers gagnants de la coupe Stanley

• À lire aussi: Expansion dans la LNH: Gary Bettman peut s’attendre à des questions

• À lire aussi: LNH: une hausse significative du plafond salarial la saison prochaine

Au nombre des facteurs expliquant ces succès, le trio constitué de Nick Schmaltz – auteur d’un doublé face aux «Caps» -, Logan Cooley et Clayton Keller excelle ces jours-ci. Les trois hommes ont totalisé six points, lundi. Le premier a marqué dans ses trois derniers affrontements, tandis que Keller a amassé cinq mentions d’aide au cours de la même période.

«Ils trouvent leur chemin. Selon moi, ils s’améliorent à chaque match, a observé Tourigny, tel que rapporté par le site NHL.com, tout en faisant l’éloge de Keller, meneur du club avec ses 24 points en 2023-2024. Il joue pour l’équipe et ne tente pas nécessairement de viser l’échappée. Il est efficace défensivement et met fin aux jeux de l’adversaire.»

C’est le party

D’ailleurs, l’atmosphère reste saine au sein des organisations qui obtiennent du succès et ce n’est pas différent en Arizona, même si les Coyotes se produisent devant de petites foules au Mullett Arena, une infrastructure de quelques milliers de places servant également de domicile aux Sun Devils d’Arizona State.

«Tout est plaisant quand vous gagnez. Nous vivons des moments agréables en travaillant les uns pour les autres. Nous avons bloqué des tirs lorsque c’était 6 à 0. Nous voulions le faire pour [le gardien Connor Ingram]. Il méritait son jeu blanc», a ajouté Schmaltz.

«Vous voguez sur une séquence semblable et c’est ce que les gens veulent voir ou entendre, a ajouté Ingram, qui revendique 11 gains contre trois revers, ainsi qu’un taux d’efficacité de ,930 cette saison. C’est amusant de jouer ici et les gens embarquent là-dedans.»

Les Flyers de Philadelphie seront les prochains visiteurs à Tempe, jeudi.



Voir la source