Les Jaguars de Jacksonville étaient les vedettes du fameux football du lundi soir aux États-Unis pour la première fois depuis 2011, mais c’est ainsi devant un large public que le quart-arrière Trevor Lawrence a subi une douloureuse blessure. 

Les partisans ont retenu leur souffle vers la fin du quatrième quart quand la vedette de l’équipe s’est écroulée sur un jeu de routine. Lawrence n’a jamais été touché par un adversaire des Bengals de Cincinnati, puisque le bloqueur Walker Little lui a marché sur la cheville. Les 325 lb du produit de l’Université Stanford ont fait des dégâts et le pivot a dû retraiter au vestiaire.

• À lire aussi: NFL: une admiratrice intense prend son nom de famille dans l’espoir d’un rapprochement

• À lire aussi: NFL: Zach Wilson aurait refusé de retourner sur le terrain

C.J. Beathard a pris le relais et a permis aux «Jags» de forcer la prolongation à l’aide d’un placement tardif, mais ils se sont néanmoins inclinés 34 à 31. Les Bengals ont confirmé leur victoire avec un botté d’Evan McPherson sur 48 verges.

Les Jaguars ont pris une option sur le match quand le jeu truqué des visiteurs s’est retourné contre eux au troisième quart. Le pivot Jake Browning a lancé le ballon au receveur Tyler Boyd, dont la faible remise transversale a été interceptée par Josh Allen. La deuxième passe de touché de la rencontre de Lawrence a suivi quelques jeux plus tard.

Les Bengals ont nivelé la marque dans les 15 dernières minutes et un botté de placement raté par les Jaguars a servi leur cause.

Cincinnati (6-6) a réalisé une bonne opération à l’étranger, mais reste tout de même dernier de la section Nord de l’Association américaine. Jacksonville (8-4) demeure de son côté au sommet dans la section Sud. Les hommes de Doug Pederson ont subi leurs quatre défaites à la maison.





Voir la source