Friday, March 1, 2024
titre
Accueil Régions Ottawa-Gatineau Quand les parents jouent les cupidons dans les communautés noires

Quand les parents jouent les cupidons dans les communautés noires

26
0

Vous naviguez sur le site de Radio-Canada

Aide à la navigation

Début du contenu principal

Début du contenu

Aïchatou Touré livre une chronique aux Matins d'ici sur la réalité matrimoniale dans les communautés noires.PHOTO : iStock / Anna Frank

Publié le 13 février 2024

« Les dimanches à Bamako, c'est le jour de mariage » chante avec justesse le groupe malien Amadou et Mariam. Le vers d'oreille a eu de quoi inspirateur Aïchatou Touré à l'aube de la Saint-Valentin. L'ancienne présidente du Conseil de la communauté noire de Gatineau livre une chronique aux Matins d'ici sur la réalité matrimoniale dans les communautés noires.

Dans la culture africaine, quand la femme se marie, on la donne à une nouvelle familleexplique-t-elle, précisant toute l'importance de trouver une bonne famille pour la future mariée.

Ces contenus pourraient vous intéresser

Voir la source