Une proportion de 32% des Québécois a vécu de l’insécurité alimentaire à un moment ou un autre au cours de la dernière année selon un nouveau sondage Léger réalisé pour le compte de La guignolée des médias.

• À lire aussi: Les prix des denrées alimentaires progressent toujours plus que l’inflation

Quelque 14% des personnes sondées disent avoir vécu de l’insécurité alimentaire sévère, soit une augmentation de 6% par rapport à 2020, alors que 9% en ont vécu de façon modérée et 9% de façon marginale.





TVA Nouvelles

Un Québécois sur dix dit avoir passé une journée entière sans manger alors que 11% disent avoir perdu du poids par manque de nourriture.





TVA Nouvelles

Cette situation fait en sorte que de plus en plus de personnes se tournent vers les organismes communautaires et les banques alimentaires pour obtenir de l’aide.





TVA Nouvelles

Quelque 13% des Québécois disent qu’eux ou qu’un de leur proche a eu recours à un comptoir d’aide alimentaire au cours de la dernière année.





TVA Nouvelles

«Tous les jours, les organismes nous mentionnent qu’on leur donne des denrées, mais que c’est insuffisant, la demande explose, indique la directrice générale de Moisson Montréal, Chantal Vézina. 

«Les logements, l’habitation, les taux d’intérêts, c’est sûr que je pense qu’on commence à vivre davantage l’impact de toutes ces augmentations-là et le panier d’épicerie coûte plus cher, continue-t-elle. Les gens se tournent donc maintenant vers les organismes, les banques alimentaires pour aller chercher de l’aide.»

C’est dans ce contexte que débutera jeudi la grande guignolée des médias.

Les personnes qui désirent contribuer à cette cause peuvent le faire sur son site internet.

Voyez les explications complètes dans la vidéo ci-dessus


Voir la source