À compter de minuit, les 5700 policiers de la Sûreté du Québec (SQ) entameront des moyens de pression à la demande de leur syndicat, devant le refus du Conseil du Trésor de bonifier leurs augmentations salariales de 21 % sur cinq ans. Celles-ci étaient comprises dans une entente de principe rejetée en septembre dernier.

L’Association des policières et policiers provinciaux du Québec (APPQ) demande aux agents de la SQ de porter le pantalon cargo à motif de camouflage ou le jean durant leurs heures de travail, dès jeudi.

La décision de recourir à des moyens de visibilité a été prise à l’issue d’une rencontre avec le Secrétariat du Conseil du Trésor.

Lors de cette rencontre, le gouvernement n’a pas été en mesure de nous démontrer sa volonté d’en arriver à une entente en bonifiant la première [offre] refusée par les membres, a indiqué, par voie de communiqué, le président de l’APPQ, Jacques Painchaud.

Le 13 octobre dernier, une contre-offre du syndicat des policiers provinciaux avait été transmise au gouvernement du Québec, après le rejet, à 59,38 %, de la première entente de principe.



Voir la source