La mégaréforme du système de santé du ministre Christian Dubé devrait être adoptée aujourd’hui sinon demain grâce à la procédure législative d’exception, communément appelée « bâillon ». C’est donc dire que les centaines d’articles qui n’ont pas encore été étudiés en commission parlementaire seront adoptés tel quel.

Ça fait 238 heures que Christian Dubé écoute les suggestions des oppositions, pensez-vous que ça en prend encore?, a lancé le premier ministre François Legault en se rendant au Salon bleu, ce matin, pour la période des questions.

Son gouvernement avait offert aux oppositions de prolonger la session d’une semaine pour poursuivre l’étude détaillée du projet de loi en commission parlementaire, à condition que celles-ci consentent à revenir en Chambre pour une vote final jeudi ou vendredi, mais en vain.

La proposition a été rejetée, les autres partis ayant refusé de conclure une entente avec la Coalition avenir Québec (CAQ) impliquant une date butoir pour l’adoption de la pièce législative, qu’ils souhaitent continuer de bonifier.

Les débats d’aujourd’hui devraient donc se poursuivre tard en soirée, voire demain. En Chambre, le porte-parole libéral en matière de santé, André Fortin, a évoqué des débats qui pourraient durer 15, 16, 17 heures.



Voir la source