Même s’il ne remporte pas la Coupe MLS samedi, Wilfried Nancy aura vécu une première saison à la barre du Crew de Columbus couronnée de succès. L’ancien entraîneur-chef du CF Montréal est heureux avec sa nouvelle équipe, qui a une direction précise. 

Dès la fin des rencontres préparatoires, le Français savait que son club avait ce qu’il fallait pour enlever les grands honneurs. La formation de l’Ohio est passée du huitième au troisième rang dans l’Association de l’Est en 2023. L’effet Nancy s’est fait sentir rapidement et l’homme de 46 ans est tombé sous le charme.

• À lire aussi: Don Garber : l’impact d’un Super Bowl à chaque match de Messi

• À lire aussi: MLS: cet ancien entraîneur de l’Impact obtient tout un vote de confiance

«Je suis reconnaissant de travailler pour une organisation qui est claire, mais nous voulons aussi le faire avec les gens en place et avec nos joueurs, parce que vous savez que je ne peux rien faire sans eux. Oui, j’ai une vision comme chaque entraîneur, mais au final, ce sont les joueurs sur le terrain qui essaient d’écrire l’histoire», a-t-il lancé en conférence de presse, vendredi.

«Je suis heureux dans cette ville, avec les amateurs qui nous font vivre des émotions. Je crois que cette ville, les amateurs, l’organisation et mes joueurs le méritent, et c’est pour ça que nous sommes ici», a poursuivi Nancy, dont l’équipe affrontera le Los Angeles FC au Lower.com Field.

Un choix payant

Il y a un an, sa décision de tourner le dos au CF Montréal, un club à qui il a tout donné pendant une décennie, a été assez saisissante. Le Québec a perdu un entraîneur en pleine éclosion, qui venait de faire vivre sa meilleure saison régulière en Major League Soccer au Bleu-Blanc-Noir.

Nancy ne regrette pas d’être parti, le jeu en valait la chandelle.

«Je ne sais pas encore si ç’a valu le coup. En tant que personne, j’aime prendre des risques. Je crois que lorsque j’ai fait ce choix, c’était la bonne décision de venir ici. En ce moment, je suis très heureux de notre position», a assuré l’entraîneur.

Les enjeux bien connus

Selon Nancy, pas besoin de rappeler à ses troupiers qui est l’adversaire de samedi. Le LAFC et son gardien québécois Maxime Crépeau visent un deuxième titre consécutif, ce qui serait une première depuis le doublé de l’autre club de la Ville des anges, le Galaxy, en 2011 et 2012.

Le Crew l’a emporté en 2020 à la maison, en pleine pandémie de COVID-19. L’occasion est belle d’offrir de vraies célébrations à la ville de Columbus.

«En raison de ce que nous avons vécu durant la saison, et les hauts et les bas que nous avons eus, nous n’avons pas besoin de leur dire que c’est le LAFC et que c’est la finale. Ils sont prêts pour ça», a dit Nancy de ses joueurs.

«Ça ne change pas la façon dont nous nous préparons pour ce match. Ce qui change, c’est les émotions avec lesquelles nous devons composer et les situations difficiles durant le match», a-t-il sagement rappelé.

Les rencontres entre le Crew et le LAFC ont été rares jusqu’à présent. L’équipe californienne a remporté deux des trois affrontements par blanchissage, dont le plus récent au Lower.com Field, le 21 mai 2022.



Voir la source