Wilfried Nancy a clôturé sa première saison à la barre du Crew de Columbus de la meilleure des manières, son équipe s’étant imposée 2 à 1 en finale de la Coupe MLS contre le Los Angeles FC, samedi. 

Outre le résultat final, celui qui a entraîné le CF Montréal de 2021 à 2022 peut être fier de la performance de ses poulains. Ils ont le contrôle de cette partie, tirant fois vers les cages de l’ancien gardien du Bleu-Blanc-Noir Maxime Crépeau.

• À lire aussi: Finale de la MLS : Wilfried Nancy a cru en Columbus dès le début

C’est la troisième fois de l’histoire que le Crew sont couronnés les grands champions de la MLS, après 2008 et 2020.

Sur le terrain, Columbus a ouvert le pointage grâce à un penalty de Cucho à la 33e minute de jeu. Quatre minutes plus tard, Yaw Yeboah a profité d’une superbe passe en profondeur de Malte Meineche Amundsen pour se retrouver seul face à Crépeau. L’attaquant de Columbus a ajusté le portier, avant de le battre d’un tir de l’extérieur du pied gauche.

Malgré tout, la formation californienne n’a pas abandonné, revenant dans la partie dans les 25 dernières minutes du match grâce à un but de Denis Bouanga. Le Gabonais a cependant joué de chance puisqu’il a vu sa première tentative à bout portant être repoussée par Patrick Schulte, avant de retenter sa chance, avec succès, sur le rebond.

Le jeu s’est quelque peu rééquilibré suite à ce but, mais les joueurs de Nancy ont tenu le coup, malgré les sept minutes de temps additionnels en deuxième période.

Fierté

Quelques instants après le coup de sifflet final, Nancy n’a pas caché sa satisfaction, mais surtout sa fierté envers ses joueurs.

«Ils ont tellement grandi en tant que joueurs, mais surtout en tant que personne, a-t-il déclaré sur la pelouse après la victoire. On a commencé, et je leur ai dit:“Impossible est une opinion”.Juste profitez et vous allez grandir. Et c’est ce qui s’est passé. C’est incroyable.»

«Je suis tellement fier. Oui, nous avons gagné, mais en tant qu’entraîneur, la chose la plus importante n’est pas de gagner et c’est ce que je leur ai dit aujourd’hui [samedi]. Quand ils étaient enfants, ils voulaient gagner déjà. L’idée est d’avoir une vision claire et une bonne connexion avec les gens mais surtout en tant qu’équipe.»

Notons également que Rudy Camacho, un autre ancien du CF Montréal, et le Montréalais Mohamed Farsi figuraient dans le XI de départ du Crew. C’est la première fois que les deux joueurs soulèvent le précieux trophée.



Voir la source