Le très convoité joueur autonome Shohei Ohtani reste finalement aux États-Unis, lui qui a choisi de se joindre aux Dodgers de Los Angeles.

C’est ce qu’il a révélé sur son compte Instagram, samedi. Ohtani a paraphé un contrat de 10 ans et d’une valeur totale de 700 millions $. Il s’agit de loin du contrat le plus lucratif de l’histoire de la MLB, battant facilement la marque de 426,5 millions $ de Mike Trout. 

«Tout d’abord, je voudrais exprimer ma sincère gratitude à toutes les personnes impliquées dans l’organisation des Angels et aux partisans qui m’ont soutenu au cours des six dernières années, ainsi qu’à toutes les personnes impliquées dans chaque équipe qui a participé à ce processus de négociation», a écrit Ohtani.

Les Dodgers ont battu au fil d’arrivée les Blue Jays de Toronto, les Giants de San Francisco, les Braves d’Atlanta, les Cubs de Chicago et les Angels de Los Angeles, l’équipe avec laquelle la super-vedette japonaise a disputé ses six premières saisons en Amérique du Nord.

«Et à tous les fans des Dodgers, je m’engage à toujours faire ce qu’il y a de mieux pour l’équipe et à toujours continuer à tout donner pour être la meilleure version de moi-même.»

Celui qui excelle autant au bâton que sur le monticule a été choisi le joueur par excellence de la Ligue américaine cette année. C’était la deuxième fois qu’il remportait ce prestigieux honneur.

Opéré au coude, Ohtani ne pourra lancer l’an prochain, mais demeurera utile en attaque. Durant la dernière campagne, il a conservé une moyenne au bâton de ,304, totalisant 44 circuits et 95 points produits. Sur la butte, l’artilleur droitier a maintenu une fiche de 10-5 et une moyenne de points mérités de 3,14.

L’entente qu’a signée le Nippon avec les Dodgers est le contrat le plus imposant de l’histoire du baseball majeur. L’ancienne marque appartenait à un ancien coéquipier d’Ohtani, soit Mike Trout. En mars 2019, il avait apposé sa signature sur un contrat de 12 ans et 426,5 millions $.

Par ailleurs, les Dodgers devront verser une compensation en choix de repêchage aux Angels, puisque la formation californienne avait remis une offre qualificative à Ohtani.

Un phénomène

Il y a exactement six ans, Ohtani annonçait son arrivée dans les ligues majeures avec les Angels, et ce, avec l’intention de devenir le premier joueur depuis Babe Ruth à œuvrer comme joueur de position et comme lanceur dans le meilleur circuit sur la planète.

Il peut dire mission accomplie, lui qui a prouvé sa valeur comme voltigeur, frappeur désigné et artilleur. De nombreuses blessures l’ont toutefois privé de plusieurs départs sur la butte depuis 2019.

Initialement, Ohtani voulait faire le saut en Amérique du Nord dès la fin de son parcours au niveau secondaire. Les Fighters de Hokkaido, une équipe de la Nippon Professional Baseball (NPB) au Japon, ont tout de même choisi de le repêcher avec le tout premier choix de l’encan de 2012. Le risque a été payant pour cette organisation, puisque Ohtani a changé d’idée et il est resté dans son pays.

Dans le circuit japonais, l’athlète natif d’Oshu a remporté un championnat, un titre de joueur par excellence de son association et cinq invitations au match des étoiles en autant de saisons. Il a aussi été le meilleur frappeur et le meilleur lanceur de la Pacific League à deux reprises.



VOIR LA SOURCE