S’il n’en tient qu’à un conseiller municipal de Toronto, un stade de la Ville-Reine pourrait bientôt porter le nom de Rob Ford, l’ancien maire de la ville dont les frasques avait fait le tour du monde.

Le conseiller municipal Paul Ainslie a déposé une proposition en vertu de laquelle un stade de football installé au Centennial Park, dans le quartier Etobicoke, sera renommé «Stade Rob Ford».

«Historiquement, la Ville de Toronto a reconnu ses anciens maires avec des changements de nom commémoratifs pour honorer leur service […]. Tout ceux qui ont servi avec Rob Ford au conseil de ville savent qu’il avait deux passions : représenter ses citoyens, particulièrement ceux de sa communauté d’Etobicoke, et le football», a plaidé M. Ainslie dans sa motion qui sera soumise aux votes de ses pairs.

Le cabinet de la mairesse de Toronto, Olivia Chow, a indiqué au Toronto Star vendredi soir qu’elle compte appuyer la motion.

Rob Ford avait été élu à la tête de Toronto en 2010 et avait sollicité un second mandat, avant de se retirer de la course en 2014 après la découverte d’un cancer. Il est décédé en 2016, à 46 ans.

Son passage à la mairie de la métropole canadienne avait été tumultueux, particulièrement après la diffusion d’une vidéo le montrant en train de consommer du crack. Les médias avaient aussi révélé plusieurs scandales entourant sa consommation d’alcool et la gestion de son personnel.

Son frère, Doug Ford, a aussi fait carrière en politique municipal à Toronto. Il est aujourd’hui premier ministre de l’Ontario.





Voir la source