Le capitaine des Sabres de Buffalo, Kyle Okposo, en avait long à dire sur la performance des arbitres lors de la défaite des siens 3 à 2 face au Canadien de Montréal, samedi. 

Et pour cause, la décision de donner une pénalité majeure et une inconduite de partie à l’attaquant Eric Robinson pour avoir donné de la bande au défenseur du CH Justin Barron a changé l’issue du match.

• À lire aussi: Un ancien 4e choix au total obtient sa chance à Pittsburgh

• À lire aussi: Kotkaniemi s’est essoufflé

Avoir sanctionné Robinson de la sorte n’est pas forcément ce qui a contrarié Okposo. Ceci étant dit, un incident similaire s’est produit entre le Wild du Minnesota et les Oilers d’Edmonton, vendredi, lorsqu’Evander Kane est allé mettre en échec par-derrière Jonas Brodin.

L’attaquant des Oilers n’avait pas été rudoyé par les officiels sur la séquence, et c’est ce qui a dérangé l’avant des Sabres.

«Je ne comprends pas comment Evander Kane n’a pas été sanctionné hier [vendredi] et qu’il y ait un cinq minutes là-dessus, ça n’a pas de sens, a déclaré Okposo aux journalistes après le match face au Tricolore. C’est exactement le même jeu et il y a une blessure sur la séquence. Je n’aime juste pas la constance. C’est exactement le même jeu, où il y en a un avec zéro minute de pénalité, et un autre avec cinq.»

Pour rappel, Jayden Struble (à quatre contre quatre) et Nick Suzuki ont profité de cette pénalité pour donner une avance de 2 à 0 aux hommes de Martin St-Louis. Le club de Buffalo a forcé la tenue d’une prolongation, grâce à deux buts en troisième période, mais a dû s’avouer vaincu en tirs de barrage.





Voir la source