Un pasteur du New Hampshire, aux États-Unis, s’est enlevé la vie le 27 novembre dernier après avoir été renvoyé de l’église baptiste qui l’embauchait en raison d’allégations d’inconduites sexuelles sur des mineurs.

Jarrett Booker était à l’emploi de Nashua Baptist Church pendant près de 10 ans, où il travaillait exclusivement avec des enfants et des adolescents, apprend-on dans le New York Post.

La police de Nashua enquêtait l’homme de 37 ans soupçonné d’avoir commis des crimes de nature sexuelle sur des enfants au moment du suicide, ont rapporté les autorités aux médias locaux. 

Selon les informations du New York Post, l’homme n’avait pas été formellement accusé au moment où il s’est enlevé la vie. 

Le Service de police de Hollis était également sur le cas du pasteur.

Le nombre de victimes et les détails concernant les agressions demeurent inconnus. 

L’enquête se poursuit, malgré la mort du suspect.

La femme de Booker dit vivre «un violent mélange d’émotions» depuis les événements.

«JB avait ses démons, je ne prétendrai pas que ce n’était pas le cas. Ses choix ont causé du tort. La dure vérité que j’apprends, c’est qu’il y a des questions qui resteront sans réponse de mon vivant», a-t-elle écrit sur Facebook.

Sa mère a refusé toute demande d’entrevue aux médias.





Voir la source