Les Giants de New York s’assurent de donner quelques moments de réjouissances à leurs partisans durant leur saison difficile, et lundi, c’est sur le dernier jeu du match que les favoris de la foule au MetLife Stadium ont signé une victoire de 24 à 22 sur les Packers de Green Bay. 

Ce n’est jamais parfait, mais l’équipe de la Grosse Pomme parvient souvent à trouver une façon de l’emporter dernièrement. Sa troisième victoire de suite, elle l’a obtenue grâce à un placement réussi par le botteur Randy Bullock alors qu’il ne restait plus de temps au cadran au quatrième quart.

• À lire aussi: Un gros cadeau de Noël pour les Jets?

• À lire aussi: Cowboys-Eagles: ça ne se bat pas juste sur le terrain

• À lire aussi: Le ciel tombe littéralement sur la tête des Chiefs

Tommy DeVito a encore assuré l’essentiel en complétant 17 de ses 21 passes, dont une pour le touché d’Isaiah Hodgins au troisième quart. Le quart-arrière a aussi parcouru 71 verges avec ses jambes, mais il a aussi fait confiance à son porteur de ballon Saquon Barkley. Deux des 20 courtes de ce dernier ont mené à des majeurs.

Les Packers (6-7) ont pris les devants 22 à 21 avec seulement 1 min 33 s à faire. Malik Heath a capté le relais de Jordan Love dans la zone des buts, près des lignes de côté. Il a tout juste eu le temps de toucher le cône avant de sortir du terrain, bousculant l’officiel au passage. Celui-ci s’est heureusement relevé sans trop de problèmes pour accorder le touché.

Les Giants (5-8) mettront en jeu leur belle séquence face aux Saints de La Nouvelle-Orléans (6-7), dimanche.

Les Dolphins surpris

Du côté de Miami, les Titans du Tennessee ont survécu à un quatrième quart explosif pour créer la surprise en battant les Dolphins 28 à 27.

L’équipe floridienne n’avait pas encore perdu cette saison en cinq matchs à la maison, mais ses propres erreurs ont causé sa perte. Miami tirait de l’arrière 13 à 10 avant ce quart, mais ils ont repris les devants de façon convaincante grâce à deux touchés de Raheem Mostert et un placement.

Incapables de laisser leur attaque sur le terrain suffisamment longtemps, les Dolphins (9-4) ont permis aux Titans (5-8) d’inscrire deux touchés en moins d’une minute. Le quart-arrière Will Levis a trouvé DeAndre Hopkins dans la zone payante et la conversion de deux points a aussi été réussie. Derrick Henry a ensuite couru sur trois verges pour assurer le gain des siens.

Il s’agit d’une première victoire sur les terrains adverses cette saison pour le Tennessee.





Voir la source