Selon un informateur qui couvre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre au quotidien, l’équipe aurait déjà pris la décision de mettre fin à son association avec Bill Belichick au terme de la saison.

• À lire aussi: Fantasy Football: ils vous feront gagner vos éliminatoires

• À lire aussi: NFL: Une deuxième défaite de suite pour les Chiefs

• À lire aussi: Nos prédictions pour la semaine 14: Jordan Love sur les traces d’Aaron Rodgers

C’est le journaliste Tom Curran, de NBC Sports Boston, qui a révélé l’information. À la lumière des piètres résultats des Patriots cette saison, c’est une hypothèse qui circule depuis quelques semaines, mais Curran est le premier à affirmer que la fin du long mariage sera annoncée au terme de la campagne.

«Quand ils (les Patriots) sont sortis de la défaite en Allemagne (le 12 novembre face aux Colts), des conversations que j’ai eu cette semaine-là m’ont indiqué qu’il était clair que la décision était prise», a-t-il raconté.

«Ils allaient terminer le reste de la saison et à la fin de l’année, il allait y avoir séparation, pour une variété de raisons», a-t-il poursuivi.

Pour l’instant, l’information n’a toutefois pas été confirmée, ni par l’équipe, ni par d’autres informateurs nationaux de renom.

Fin de mariage difficile

Bill Belichick dirige les Patriots depuis 23 ans et il a remporté le Super Bowl à six reprises. Toutefois, depuis le départ du quart-arrière Tom Brady au terme de la saison 2019, l’équipe n’a pris part aux éliminatoires une seule fois, subissant une humiliante défaite aux mains des Bills.

Cette saison, les Patriots ont touché le fond avec une fiche de trois victoires et 10 revers. Ils sont bons derniers de la NFL avec une anémique moyenne de 13 points marqués par match.

Le quart-arrière choisi pour remplacer Brady, le jeune Mac Jones, a régressé depuis une prometteuse saison recrue en 2021.

Pour la première fois de l’histoire de la franchise, les Patriots ont été blanchis à deux reprises sur leur terrain, cet automne. À cinq reprises, ils ont inscrit 10 points ou moins. La semaine dernière, les Patriots ont montré signe de vie en mettant fin à une série de cinq défaites lorsqu’ils ont battu les Steelers par 21-18. Selon Curran, ni cette victoire, ni une fin de saison encourageante, ne pourraient sauver Belichick à ce stade.

«C’a été trop loin. Il y a eu le match en Allemagne (défaite de 10-6), le match des Commanders (défaite de 20-17), le match des Saints (défaite de 34-0). On parle de matchs importants, puis il y a eu le match des Chargers (défaite de 6-0).

«Juste parce qu’ils ont gagné la semaine dernière à heure de grande écoute à Pittsburgh ne changera rien à l’affaire. 

Il faudra voir la réaction des Patriots et de Belichick dans les prochains jours. Habituellement, l’entraîneur est disponible sur une base quotidienne pour les médias locaux, mais n’est pas du genre à fournir beaucoup d’informations durant ses points de presse.

Les Patriots terminent leur saison le 7 janvier, contre les Jets, à Foxborough. Si vraiment l’information se confirme, il aurait donc l’occasion d’être salué par les partisans au terme d’une longue et prolifique carrière en Nouvelle-Angleterre.



Voir la source