Les amateurs de sirop d’érable devront peut-être penser à faire des réserves puisque la production acéricole au Québec a diminué de 41,3% en 2023 par rapport à l’année précédente, et les chiffres ne sont pas mieux dans le reste du pays. 

• À lire aussi: Les Américains seront remboursés pour tout supplément payé pour notre sirop d’érable

La production totale de sirop d’érable au Québec – qui est considérée comme la première province productrice du liquide ambré – s’est chiffrée à 9,4 millions de gallons cette année, selon les données de Statistique Canada publiées mardi.

Il s’agit de son niveau le plus bas depuis 2018. «Une tempête de verglas survenue à la fin du printemps a entraîné une baisse des récoltes et des pertes de production pour de nombreux producteurs», a souligné l’agence fédérale.

  • Écoutez le segment économique d’Yves Daoust via
    :

Le Québec n’est pas la seule province qui a encaissé une diminution des quantités produites, puisque le Nouveau-Brunswick et l’Ontario ont accusé des baisses de 35% et de 14,9% respectivement.

Les mauvaises conditions météorologiques ont aussi joué sur les quantités de sirop d’érable qui ont pu être produites.

À l’échelle du pays, les producteurs acéricoles canadiens ont ainsi récolté 10,4 millions de gallons de sirop d’érable en 2023, soit une baisse de 40,1% par rapport à 2022.

L’exportation du sirop d’érable a également chuté de 8,7% au cours des trois premiers trimestres de 2023, avec 7,7 millions de gallons exportés.

À voir aussi: 

Voir la source