Trop de chats, pas assez de crustacés: le panel actuel d’emojis disponibles ne représente pas fidèlement l’étendue de la biodiversité observée dans la nature, ce qui nuit aux efforts de conservation, estiment lundi des scientifiques. 

• À lire aussi: Le retour des chaînes Facebook: ne vous faites pas avoir

Une analyse publiée dans la revue américaine iScience révèle que, si les animaux sont bien représentés, les plantes, les champignons et les micro-organismes ne le sont pas assez.

«Si la crise de la biodiversité peut sembler éloignée de la vie en ligne, dans notre société de plus en plus numérisée, nous ne devrions pas sous-estimer le potentiel des emojis pour sensibiliser et promouvoir la diversité de la vie sur Terre», écrivent les auteurs Stefano Mammola, Mattia Falaschi et Gentile Francesco Ficetola.

«Le développement et la préservation de collections d’emojis diversifiés et inclusifs sont essentiels pour garantir une représentation équitable de l’arbre de vie dans les outils de communication numérique», ajoutent ces biologistes de la conservation de l’Université de Milan.

L’équipe a évalué les emojis liés à la nature et aux animaux disponibles sur Emojipedia, un catalogue en ligne d’emojis, et a suivi leur évolution entre 2015 et 2022.

Résultat: parmi les animaux, les vertébrés (mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens et poissons osseux) sont surreprésentés, constituant 76 % des emojis animaliers.

Les arthropodes, notamment les insectes, les arachnides et les crustacés, étaient proportionnellement sous-représentés, alors qu’il existe 1,3 million d’espèces d’arthropodes contre seulement 85 000 espèces de vertébrés connues.

Les chercheurs soulignent par ailleurs qu’aucun emoji ne représente les Plathelminthes (vers plats) ou les nématodes, alors qu’il existe plus de 20 000 espèces de Plathelminthes et le même nombre d’espèces de nématodes.

La biodiversité des emojis augmente cependant, remarquent les auteurs de l’étude.

«Les annélides ont gagné en représentation en 2020 avec l’ajout de l’emoji « ver », représentant vraisemblablement un ver de terre», de même que les cnidaires (famille des méduses et coraux), avec l’ajout en 2021 «d’un emoji corail rouge», constatent-ils.

À voir aussi : 





Voir la source