Récipiendaire de neuf bourses de la Fondation Aléo au cours de son parcours dans les rangs scolaires, collégiaux et universitaires qui s’est déroulé de 2011 à 2019, l’ailier défensif Mathieu Betts appuie les étudiants-athlètes en s’associant au programme Donnez au suivant qui a vu le jour l’an dernier.

• À lire aussi: Jonathan Sénécal est couronné joueur par excellence au pays et remporte le trophée Hec-Crighton

• À lire aussi: LCF: Un record payant pour le Québécois Mathieu Betts

• À lire aussi: Dixième Coupe Dunsmore consécutive: une rivalité toujours aussi vive entre le Rouge et Or et les Carabins qui rappelle celle entre les Nordiques et le Canadien

L’ailier défensif étoile des Lions de la Colombie-Britannique n’a pas hésité quand la directrice générale de la Fondation Aléo et instigatrice du nouveau programme, Patricia Demers, l’a contacté. 

«C’était naturel d’apporter mon appui, a indiqué le recordman pour le nombre de sacs (18) dans la LCF pour un joueur canadien. C’est important que les étudiants s’épanouissent ailleurs qu’à l’école, que ce soit par le sport ou les arts.»

«Entre mon 4e secondaire et la fin de mon parcours avec le Rouge et Or, la Fondation a beaucoup contribué de près ou de loin à mon succès comme étudiant-athlète, a-t-il souligné. L’impact est difficile à mesurer, mais il comporte deux volets.»

«Oui, il y a l’aspect financier, qui permet de moins travailler au cégep et à l’université et d’avoir plus de temps pour te consacrer à ton sport et aux études, de poursuivre le joueur défensif par excellence de la LCF. Je me souviens de ma première bourse. C’est une tape dans le dos qui est valorisante. Quelqu’un croit en toi et en ton talent. La Fondation Aléo m’a aidé dans mon cheminement tant sur le plan financier que mental.»

Remise lors d’un match des Alouettes

Plus jeune, quand il portait les couleurs des Cactus du Collège Notre-Dame et des Spartiates du Vieux Montréal, Betts se souvient des remises de bourse. «Les bourses étaient parrainées par les Alouettes et après les remises, on demeurait au stade Percival-Molson pour assister au match. Avec le Rouge et Or, on partait en bus avec les boursiers de tous les sports pour une belle soirée à Montréal.»

Il parraine un joueur du Rouge et Or

Le hasard a voulu que Betts soit associé à un joueur du Rouge et Or qui évolue à la même position que lui. L’ailier défensif Jacob Jinchereau a reçu une bourse de 10 000$ échelonnée sur une période de cinq ans qui est associée au nom de Mathieu Betts, qui contribue pour la moitié.

«Je n’ai aucunement été impliqué dans le choix et j’ai remis mon cachet à la Fondation, en qui j’avais pleinement confiance pour la sélection, a-t-il expliqué. Comme moi, Jacob provient de la région de Montréal et c’est un ailier défensif. Lors de la soirée des remises de bourses, jeudi dernier, j’ai pu échanger une vingtaine de minutes avec lui et ça devient encore plus intéressant. Je le connaissais un peu, mais je vais le suivre d’un œil plus attentif.»

Son coéquipier avec les Lions David Ménard est lui aussi donateur au sein du programme de la Fondation Aléo, qui compte une douzaine d’anciens athlètes universitaires.

Agent libre le 13 février

S’il ne signe pas une nouvelle entente avec les Lions d’ici là, Betts profitera de son autonomie le 13 février quand le marché des agents libres débutera. «Ils savent que je veux retourner à Vancouver et les Lions sont intéressés à mon retour. Il y a un intérêt mutuel. Ça va être une grosse année à Vancouver avec la présentation de la Coupe Grey. L’organisation vient de confirmer le retour des entraîneurs et ça démontre un désir de continuité.»

«Je n’ai pas de plan précis, à savoir si je teste le marché des joueurs autonomes ou si je signe avant, mais je serai très, très content s’il y a une entente avec les Lions, de poursuivre Betts. Plusieurs personnes me parlent de Montréal, mais il n’y a pas de raison qui me pousse à vouloir changer d’équipe.»

Et la NFL? «Il n’y a rien de concret pour le moment», a-t-il précisé.

L’an dernier à la même période, Betts avait obtenu des essais avec les Jaguars de Jacksonville et les Chargers de Los Angeles sans finalement recevoir une offre de contrat.





Voir la source